Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 octobre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Effondrement à Westwood: le travailleur retrouvé sain et sauf

Il a passé plus de 24 heures coincé sous terre

Iamgold_Westwood

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Un événement sismique survenu à la mine Westwood a provoqué un effondrement, coinçant pendant plus de 24 heures un travailleur sous terre.

Un événement sismique survenu dans l'après-midi du 30 octobre dans le secteur de la mine Westwood d'Iamgold, a provoqué un effondrement. Un travailleur s'est retrouvé coincé sous terre pendant plus de 24 heures.

L'événement sismique de magnitude 3,7, survenu à 14h28 à 10 km sous terre, sous bien en-deçà des limites inférieures de la mine, a provoqué un effondrement rocheux. Un travailleur s'est retrouvé isolé dans une galerie, tandis que les autres ont pu se diriger vers les refuges souterrains. L'équipe de sauvetage minier a immédiatement été déployée, tandis qu'Iamgold a interrompu ses opérations souterraines. Durant les opérations de sauvetage, la mine LaRonde d'Agnico Eagle, voisine de moins d'une dizaine de kilomètres à l'est, a interrompu ses sautages afin de ne pas ajouter de stress supplémentaire sur les sauveteurs. Les directions générales des deux mines ont d'ailleurs été en constante communication pendant toute la durée du sauvetage.

Les travailleurs qui avaient pu atteindre les refuges ont été évacués dans la soirée du 30 octobre. À 22h11, dans la soirée du 31 octobre, Iamgold a fait savoir, par voie de communiqué, que le travailleur qui s'était retrouvé isolé avait enfin pu être secouru. «Il est sorti en toute sécurité, sain et sauf, a précisé Bianca Galimi, conseillère aux communications. Il a toutefois été dirigé de façon préventive vers un centre hospitalier pour une évaluation complète de son état de santé.»

Une enquête sera effectuée afin de dresser un portait complet de la situation survenue à Westwood.

Confusion

Une certaine confusion a pu régner en ce qui a trait aux événements sismiques survenus dans le secteur. Trois séismes ont en effet été enregistrés dans le secteur de Preissac en moins de 36 heures. Une première secousse, de magnitude 2,7, avait été ressentie le 30 octobre à 10h21 à la mine LaRonde. Le séisme, inscrit sur la base de données sismiques de Ressources naturelles Canada, avait été attribué à un événement minier. Or, celui-ci ne figure pas dans la liste des événements sismiques récents. Puis, à 14h28, est survenu le séisme sous la mine Westwood. Enfin, le 31 octobre à 21h56, un second événement sismique s'est produit à la mine LaRonde. Agnico Eagle a confirmé que cet événement minier avait été de magnitude 2,6. Toutefois, même s'il était survenu 12 heures plus tôt, il ne figurait toujours pas dans la banque de données de Ressources naturelles Canada, dans la matinée du 1er novembre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média