Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

03 novembre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Vers une relance de la mine Géant Dormant

Les travaux de réhabilitation des anciennes infrastructures en voie d’être complétées

Abcourt_mine_Geant_Dormant

©Mines Abcourt

La mine Géant Dormant devrait commencer sous peu à produire quelques tonnes de minerai.

Après l’avoir envisagé depuis longtemps, Mines Abcourt semble enfin sur le point de relancer les opérations à la mine Géant Dormant, alors que les travaux d’excavation souterrains devaient avoir débuté avant la fin d’octobre.

À la fin août, la société avait fait savoir qu’elle avait amorcé des travaux de réhabilitation à cette mine située au nord d’Amos, dont elle a fait l’acquisition en 2016 et dont l’usine sert présentement à traiter le minerai de sa mine Elder, dans le quartier Évain de Rouyn-Noranda. Elle avait alors indiqué que si tout se déroulait comme prévu, Géant Dormant allait être en mesure de produire «quelques tonnes de minerai» dès la fin septembre ou le début d’octobre.

À la mi-octobre, alors que la production de minerai n’avait pas encore démarré, Abcourt a signalé avoir obtenu des permis pour aménager deux entrepôts d’explosifs sous terre à Géant Dormant. Après avoir offert une séance de formation en sauvetage minier pendant trois jours, la société devait entreprendre immédiatement après des travaux d’excavations souterrains.

Entretemps, les travaux de réhabilitation des deux puits se sont poursuivis et sont en voie d’être bientôt complétés. En parallèle, les galeries qui communiquent entre les deux puits ont été entièrement réhabilitées sur six niveaux différents. Il ne reste donc plus qu’à compléter les réparations au puits #1 pour que la mine commence à livrer un peu de minerai en production précommerciale.

Le plus récent calcul des ressources minérales de Géant Dormant, déposé en mai 2019, fait état de 10 900 tonnes de minerai mesurées à une teneur moyenne de 12,20 grammes d’or par tonne de minerai (g/T Au), de 462 625 tonnes indiquées à 11,20 g/T Au et de 93 100 tonnes à 11,85 g/T Au. Cette évaluation des ressources a été suivie, en juillet 2019, d’une étude de faisabilité.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média