Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 novembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Transport aérien: moins pour Air Canada, plus pour les régions, réclame le Bloc

Voyage

©Photo Depositphotos - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le Bloc Québécois demande au gouvernement Trudeau de mettre en place une politique globale, durable et écologique du transport aérien.

Les députés fédéraux de la région, Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé, montent aux barricades pour protéger le transport aérien régional, qui est en mode survie depuis le début de la pandémie, alors que des compagnies comme Air Canada et Sunwing ont annulé ou réduit leurs vols prévus en Abitibi-Témiscamingue.

Pour les deux bloquistes, il est primordial que des actions soient mises en place pour venir en aide à ce secteur en difficulté. Pour ce faire, Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé exigent que le gouvernement Trudeau cesse de soutenir Air Canada et qu’il dirige plutôt des fonds dans un plan de relance.  

«En finançant directement Air Canada, mais pas nos entreprises aériennes régionales ni les aéroports, Ottawa favorise un monopole néfaste pour les régions. L’accès à un service aérien fiable et abordable a été mentionné lors du discours du Trône, mais ça ne peut pas demeurer des paroles vides. C’est nuisible pour le Québec et ces régions», déclarent les deux députés dans un communiqué du Bloc Québécois. 

Plan de relance 

Le Bloc Québécois, qui a d’ailleurs récemment présenté son plan de relance, demande notamment au gouvernement d’exiger d’Air Canada le remboursement des billets pour les vols annulés (au lieu de créditer), de mettre fin aux pratiques de dumping de la compagnie aérienne et de remettre la part relative de l’aide fédérale à Air Canada au Québec afin qu’elle soit réinvestie dans l’émergence d’une solution québécoise. 

«Pour le Bloc Québécois, l’avenir, c’est plutôt favoriser la compétition pour qu’émerge une solution québécoise au monopole d’Air Canada, et ce, afin de favoriser la desserte des régions du Québec à prix raisonnable et le développement de l’économie régionale. C’est aussi soutenir globalement et durablement le secteur de l’aérospatial alors que le Québec en est le troisième pôle mondial», a fait valoir Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois. 

Dans le plan de relance proposé par le parti, l’on propose aussi de protéger la qualité des services de nuit de NAV Canada dans les aéroports régionaux, comme celui de Rouyn-Noranda, de soutenir les plans d’affaires des aéroports régionaux du Québec ou encore d’émettre un moratoire sur la vente d’Air Transat afin de protéger la concurrence. 

«Les solutions existent, mais le fédéral se traîne les pieds. Le Bloc Québécois fait des propositions concrètes pour l’avenir du transport aérien impliquant le développement de nos régions et la protection des fleurons de l’économie québécoise. Nous invitons le gouvernement Trudeau à s’en inspirer», concluent Sébastien Lemire et Sylvie Bérubé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média