Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine L'AT en affaires

Retour

10 novembre 2020

Réflecteur, un nouveau nom pour deux entreprises bien implantées dans leur milieu

Publireportage

Réflecteur

©Citoyen Rouyn

Parmi leurs réalisations ont retrouve également les enseignes d’entrée de municipalité de l’Abitibi-Ouest ainsi que celle du Témiscamingue.

Les entreprises « Installation Média-Pub », experte en lettrage et enseigne, et « La Fabrique 72 », spécialisée dans les papiers peints exclusifs, fusionnent et se dotent d’un même nom et d’une image commune, soit «Réflecteur». Il n’est d’ailleurs pas étonnant que le nom Réflecteur ait été retenu, car il représente pile-poil la mission même de ces deux entités.

«Nous sommes le reflet du message que nos clients veulent véhiculer, celui-ci englobant leur image , leur philosophie , leur essence , a simplement fait savoir Marc-André Dupuis, copropriétaire de l’entreprise . Un réflecteur, en photographie ou au cinéma, c ’est une surface réfléchissante utilisée pour rediriger la lumière vers un sujet, un écran ou une scène .» Et c ’est exactement la vocation de Réflecteur,mettre en lumière ses clients, contribuer au rayonnement des entreprises d’ici.

Si vous ne faites pas partie de la clientèle spécialisée de Réflecteur, ne cherchez pas plus loin, vous connaissez et côtoyez leurs réalisations pratiquement au quotidien. La nouvelle marquise du cinéma Paramount, c’est eux. La borne « Capitale du Cuivre », à l’entrée est de Rouyn-Noranda, c’est eux. L’enseigne de la plage Kiwanis, c’est aussi eux. Parmi leurs réalisations ont retrouve également les enseignes d’entrée de municipalité de l’Abitibi-Ouest ainsi que celle du Témiscamingue. Ces deux projets ont été réalisés en collaboration avec des firmes d’architecture de la région.

Toute une équipe de spécialistes

Avant qu’une enseigne ne s’illumine et donne vie à un lieu, il y a tout un travail de conception, de fabrication des différentes composantes jusqu’à l’installation. Ainsi, vous ne serez pas surpris d’apprendre que Réflecteur compte 14 membres dans son équipe de production. Il s’agit de designers, ferblantier, peintres industriels, installateurs, soumissionnaire, coordonnateur et soudeur. Ces différents corps de métiers doivent travailler en très étroite cohésion.

« Notre équipe est solide et stable, cumulant beaucoup d’expérience, a noté M. Dupuis. Ici, nous avons très peu de roulement de personnel. Un accent particulier est mis sur la qualité de vie au travail et la conciliation travail vie personnelle. Cela crée une belle dynamique. Chaque employé, chaque rôle est essentiel au produit fini. »

Geneviève G. L’Heureux est un exemple des plus éloquents de personnel stable. « Dès la fondation de l’entreprise en 2005, j’avais été embauchée comme designer graphique, a-t-elle relaté. J’ai par la suite fait de la coordination et de fil en aiguille, j’ai commencé à rédiger des soumissions pour finalement devenir associée en 2013. Nous avons une vision similaire, et nos expertises à Marc-André et à moi-même sont complémentaires. »

Une grande contribution au milieu

L’impact des réalisations de Réflecteur, contribue à lui seul à dynamiser la communauté, à donner du pep à l’environnement où les citoyens évoluent tant en Abitibi-Témiscamingue que dans le Nord- Est ontarien. Ses partenariats avec des artistes, sa contribution à l’art public sont également des plus percutants. Ce n’est pas sans raison que la qualité de ses travaux a été soulignée par l’Association québécoise de l’industrie de l’Enseigne. L’entreprise Réflecteur fut lauréate à trois reprises, entre 2010 et 2013, du concours d’enseignes que cette association administre.

À d’autres égards, la contribution de Réflecteur au tissu entrepreneurial de la région est tout aussi digne de mention. Par exemple, au cours des dernières années, l’entreprise a multiplié les acquisitions. Pensons à son imprimante grand format, la plus imposante en région ;

une plieuse à lettres lumineuses, un modèle unique au Québec. Enfin, Réflecteur s’est récemment procuré un nouveau camion-grue. Autre acquisition et non la moindre, en 2019, Réflecteur a acquis Techno Pieux, une entreprise régionale qui peinait à trouver de la relève pour assurer sa pérennité. « Comme nous y faisions régulièrement appel, nous l’avons achetée pour ne pas être privés de ce service essentiel pour nous, a indiqué Marc-André Dupuis. Pour ce faire, nous nous sommes associés avec Stéphan Harrisson qui s’occupe principalement de ce volet. »

Parions que la prochaine fois que vous croiserez une enseigne, une affiche, un lettrage sur la devanture d’un édifice, vous y poserez désormais un regard neuf.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média