Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

11 novembre 2020

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Lemire craint que la région ne soit les 2 % non branchés

Ottawa promet de brancher 98 % des Canadiens à Internet

Sébastien Lemire député d'Abitibi-Témiscamingue Bloc Québécois

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Sébastien Lemire, député d’Abitibi-Témiscamingue, souhaite que le gouvernement considère l’accès à Internet haute vitesse comme un service essentiel.

Ottawa investira 1,75 milliard $ pour brancher le Canada à Internet haute vitesse, à travers son nouveau Fonds pour la large bande universelle. Le gouvernement envisage le recours à des satellites de Télésat pour desservir les régions rurales et éloignées.

Le fédéral soutient que ce programme permettra de brancher 98 % des Canadiens, d’ici 2026, mais le député d’Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Lemire, craint que les 2 % restants ne soient dans sa région. «On prévoit des stratégies par satellite pour le Nord, mais quand on parle d’une région comme la nôtre, qui n’est pas densément peuplée, ce qui coûte cher, c’est le dernier kilomètre, la personne au bout de son rang», a-t-il illustré. 

Il craint que l’approche du plus bas soumissionnaire ne soit pas réaliste. «Ce ne sera jamais rentable. On devrait considérer l’accès à Internet comme un service essentiel, pas comme une dépense», a-t-il renchéri. Celle qui l’avait précédée, Christine Moore, avait aussi lutté pour un rehaussement des télécommunications en région. 

La pandémie a rappelé l’importance de cet enjeu au gouvernement. La région passera-t-elle encore sous le radar, comme le redoute M. Lemire? L’avenir nous le dira. 

Pas pour Mobile A-T 

Le projet Mobile A-T, du GIRAT, qui prévoit le déploiement de 32 sites cellulaires, ne pourra bénéficier du Fonds, puisque ce dernier ne vise que la desserte Internet. Toutefois, les infrastructures, aménagées dans le cadre de Mobile A-T, pourraient être utilisées. 

Le Fonds réservera 50 M$  de son budget total à des projets qui bénéficieront aux peuples autochtones, dont plusieurs communautés sont mal desservies. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média