Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

11 novembre 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Nouvel outil pour aider les entrepreneurs de la région

Accès entreprise Québec vient remplacer les anciens CLD

Pierre Dufour

©Photo: Archives/Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Pierre Dufour, ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue et ancien directeur général du CLD de la Vallée-de-l’Or.

Les MRC de l’Abitibi-Témiscamingue recevront 4,5 millions $ au total du gouvernement provincial pour accompagner les entrepreneurs dans la foulée de la création du réseau Accès entreprise Québec, lequel vient en quelque sorte remplacer les anciens CLD (centres locaux de développement), abolis en 2014-2015.

Ainsi, chacune des cinq MRC doit recevoir 900 000 $ dans le cadre de ce nouveau programme, dont la mission est de renforcer les services d’accompagnement offerts aux entrepreneurs et aux entreprises afin d’accélérer le développement économique des régions du Québec, indique-t-on dans un communiqué du gouvernement.

«La création du réseau Accès entreprise Québec va permettre d’améliorer et d’harmoniser la qualité des services directs aux entrepreneurs sur notre territoire dans le respect des compétences attribuées aux MRC, mentionne Pierre Dufour, député d’Abitibi-Est, ministre responsable de l’Abitibi-Témiscamingue et lui-même ancien directeur général du CLD de la Vallée-de-l’Or.

«L’accompagnement sera assuré par les agents du réseau et sera complémentaire à celui présentement offert par les différentes ressources locales, ajoute M. Dufour dans le communiqué de Québec. Il encouragera assurément l’entrepreneuriat et facilitera la mise en œuvre de projets d’entreprises et de développement économique.»

Une porte d’entrée

On souligne qu’Accès entreprise Québec sera la porte d’entrée des entrepreneurs vers les services et les organismes qui leur sont voués. «Le gouvernement provincial veut s’assurer que les entreprises aient accès à des services d’accompagnement de capital de croissance et d’investissement de haute qualité comparables d’une région à l’autre et respectueux des spécificités régionales», explique-t-on.

L’État compte aussi adapter les fonds locaux d’investissement aux nouvelles réalités auxquelles les entreprises sont confrontées et continuer à collaborer avec les MRC pour compléter le réseau des différents fonds et les autres sources de financement régionales. «Il faut permettre aux régions de se développer en fonction de leurs spécificités afin que leur économie devienne agile, innovante et stimulante, affirme Marie-Ève Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional.

«Les entreprises (avec Accès entreprise Québec) seront davantage outillées pour poursuivre leurs activités et atteindre leur plein potentiel, des conditions essentielles à une croissance économique soutenue des régions, particulièrement en cette période difficile», fait-elle valoir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média