Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 novembre 2020

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

«J’ai toujours pensé qu’il fallait mieux respecter les aînés»

Anita Larochelle, récipiendaire du prix Hommage Aînés

Anita Larochelle Suzanne Blais

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Anita Larochelle pose en compagnie de la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais, qui a tenu à souligner son prix Hommage Aînés.

Anita Larochelle est du nombre des 18 récipiendaires du prix Hommage Aînés pour son apport en tant que bénévole dans la communauté auprès de plusieurs organismes qui défendent les droits des aînés et qui veillent à l’amélioration de leur bien-être.

  • Avec la collaboration de Sophie Rouillard

La lauréate régionale a reçu son prix lors d’une cérémonie virtuelle, le 9 novembre, en raison de la pandémie de COVID-19. En temps normal, elle aurait reçu son honneur des mains de la ministre Marguerite Blais à Québec.

«Je suis très contente de recevoir cet honneur. On ne fait pas du bénévolat pour recevoir des cadeaux et des louanges, mais quand on reçoit de telles reconnaissances, ça fait toujours du bien», a souligné la dame de 75 ans, rencontrée récemment en compagnie de son mari André et de la députée d’Abitibi-Ouest Suzanne Blais, qui tenait à souligner personnellement cet honneur.

Vulnérabilité

Infirmière auxiliaire pendant plus de 30 ans et à la retraite depuis 1997, Anita Larochelle a toujours éprouvé une sensibilité particulière pour les aînés. «J’ai toujours pensé qu’il fallait mieux respecter les aînés. C’est terrible la maltraitance qu’ils peuvent parfois subir. Ce sont nos parents. Ils ne méritent pas ça. Ce sont des personnes souvent vulnérables. On l’a bien vu avec la COVID», fait-elle valoir celle qui a été mairesse de Trécesson de 2001 à 2006, puis de 2013 à 2017.

Cette sensibilité combinée à sa force de caractère et sa persévérance l’ont menée à s’impliquer bénévolement dans plusieurs organismes de sa communauté qui défendent les droits des aînés et qui veillent à l’amélioration de leur bien-être. Membre fondatrice de la Table de concertation des aînés de la MRC Abitibi, elle a consacré temps et énergie à la Table régionale, à l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées de la MRC Abitibi et à l’Appui pour les personnes proches aidantes d’aînés en Abitibi-Témiscamingue.

Tant qu’elle le pourra

Anita Larochelle est par ailleurs toujours présidente du Comité des usagers du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue et membre du comité consultatif du centre hospitalier d’Amos. Elle s’implique aussi auprès du Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de l’Abitibi-Témiscamingue.

«J’ai l’intention de m’impliquer tant que vais pouvoir. J’ai 75 ans et je me donne encore cinq ans. Ça prend une bonne santé aussi», conclut celle qui a aussi reçu la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec des mains de l’honorable Pierre Duchesne.

Commentaires

22 novembre 2020

Denis B.

Félicitations à madame Larochelle pour toutes ses implications ! Des gros bravos !!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média