Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

25 novembre 2020

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Une policière de Val-d’Or accusée de voies de fait

SQ

©Photo Archives L'Avantage - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Une policière de la Sûreté du Québec à Val-d’Or fait face à une accusation de voies de fait, selon ce qu’a rapporté Le Journal de Montréal.

D’après un article du journal, l’agente Stéphanie Dorval se retrouve au banc des accusés pour avoir bousculé et fait tomber un autochtone qui filmait la scène lors d’une intervention policière dans une dispute impliquant des personnes en état d’ébriété, à l’intérieur d’un logement de Val-d’Or, en septembre 2019.

La policière de 34 ans doit comparaître en cour le 14 décembre, au palais de justice de Val-d’Or, au sujet de cette affaire. Une plainte sur cet incident avait été logée auprès de la Sûreté du Québec, qui a ensuite transféré le dossier au Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), lequel a entre autres tâches d’enquêter sur les plaintes des personnes issues des Premières Nations contre les policiers au Québec.

Commentaires

25 novembre 2020

Clément Boulet

si elle est reconnu coupable ca va etre seulement une petite tappe sur l épaule en lui disant fais attention la prochaine fois pour que personne te vois elle aura l absolution n aura pas de cassier judiciaire et restera en fonction dans le corps de police , car on ne peut etre dans la Police avec un casier judiciaire et tout ca va etre arranger avec les 2 procureurs et le juge c est la justice au Québec sauf un citoyens si il a un casier ne peut obtenir un certain emploie

27 novembre 2020

Lucie Duclos

Monsieur Boulet, Est-ce que vous étiez présent sur les lieux ? Avant de juger et de critiquer le travail des policiers, il faudrait commencer par vous informer et savoir EXACTEMENT ce qui s'est réellement passé et connaître les faits. Arrêtez donc de parler à travers de votre chapeau !

29 novembre 2020

PasDtes Crissdaffaires

Lucie, tant qu'à dire des sottises et de défendre l' indéfendable, Les événements sont rapportés par témoins oculaires et les processus de mise en accusation son complet. Vous n'avez pas raisons du tout, Fermez votre grande gueule qui vous sert de mégaphone et retourner tricoter sous votre médication et les gens s'en porterons que mieux!

29 novembre 2020

Désiré Armand Prévost

Écoeuré de constater une justice à deux faces, dépendamment qui tu es blanc, rouge, jaune et noir et ce que tu représentes dans la société ton statut peut t'aider à éviter une sévérité mérité sérieux il est temps d'y remédier

29 novembre 2020

stephane

Lucie t'en connait tu qui fait des plainte pour rien contre un flic ??? y peuvent en battre plusieurs avant qu,une seule plainte sois déposer contre eux

29 novembre 2020

Lucille JambeClose

Bon encore une karen !

29 novembre 2020

Lucie Germain

Madame Duclos, avant de critiquer et attaquer les commentaires des autres, il vous faudrait commencer par les comprendre. Son paragraphe comme par "si elle est reconnu coupable"....il émet une hypothèse basée sur d'autres situations similaires. il ne juge pas son travail ,mais le système judiciaire qui est plus souvent qu'autrement assez clément quand il s'agit d'un policier.."""si elle est reconnu coupable""".

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média