Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 novembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Cinq nouveaux cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue

Il faut redoubler de prudence, clame le CISSSAT

Covid

©Déposit

Au total, on dénombre 87 cas confirmés de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue, incluant les 8 actifs, depuis le début de la deuxième vague.

Le bilan régional de la COVID-19 en ce 26 novembre grimpe maintenant à 8 cas actifs (7 dans la Vallée-de-l'Or et 1 en Abitibi-Ouest), alors que 5 nouvelles personnes infectées ont été enregistrées au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue.

Ces nouveaux cas, provenant tous de la Vallée-de-l’Or, découlent d’interactions sociales. Bien qu’on ne compte aucune hospitalisation ou d’éclosion dans un secteur précis, la Santé publique tient à rappeler aux citoyens l’importance de redoubler de prudence dans leur quotidien. 

«Des gens prennent ça à la légère, déplore Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil pour la Santé publique régionale. Si vous ressentez des symptômes, allez vous faire tester, et ce, même si vous croyez que ce n’est qu’une simple grippe.» 

Au cours de la dernière semaine, le CISSSAT a réalisé 1121 tests de dépistage. «Il faut freiner la transmission le plus rapidement possible, que ce soit en faisant un test dès que possible ou en respectant l’isolement qui est demandé lorsqu’on a été en contact avec une personne atteinte», ajoute Dre Sobanjo. 

Préparer les Fêtes 

Par ailleurs, la présidente-directrice générale du CISSSAT, Caroline Roy, a tenu à rappeler aux citoyens l’importance de se préparer au temps des Fêtes et aux diverses mesures qu’il faudra respecter. «Les partys de bureau, les 5 à 7 et les soirées entre amis, on oublie ça pour le moment, signale Mme Roy. Il faut réduire grandement les contacts avec les autres, donc aucun rassemblement avant les Fêtes.» 

Tout d’abord, du 17 au 23 décembre, les citoyens sont invités à réaliser un isolement volontaire. Puis, du 24 au 27 décembre, il sera permis de prendre part à deux rassemblements de dix personnes maximum. Dès le lendemain, le confinement volontaire s’appliquera de nouveau. 

«Le risque est réel, prévient la PDG du CISSSAT. En quelques jours seulement, tout peut basculer et la situation peut devenir grave si personne ne respecte les mesures prévues.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média