Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 novembre 2020

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Et de trois victoires de suite pour les Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Drakkar Baie-Comeau

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

William Rouleau a inscrit son cinquième filet de la saison.

Pour une deuxième fois dans leurs trois dernières rencontres, les Huskies ont blanchi leurs adversaires en disposant du Drakkar de Baie-Comeau 1 à 0. Il s’agit d’une troisième victoire consécutive pour la formation rouynorandienne.

«On prend la victoire, mais on n’a pas joué un grand match de hockey. J’avais beaucoup d’appréhension. On a une jeune équipe et on venait d’avoir un long voyage. Par expérience, au retour, que tu as une jeune ou une vieille équipe, c’est toujours plus compliqué», a évoqué l’entraîneur-chef des Huskies, Mario Pouliot.

«Nos décisions ont été lentes. On jouait lent. On n’a pas été très bon avec la rondelle. Ce que je retiens, c’est qu’on a trouvé une façon de gagner», a-t-il ajouté.

Son équipe a connu une très bonne séquence en troisième période. «On doit jouer comme la présence du trio de Labbé-Rouleau-Johnson avec Régis et Arsenault en défensive. On bougeait vraiment bien la rondelle. On utilisait la hauteur et la largeur de la zone», a-t-il signalé.

Fontaine et Gaudet s’attire des louanges

Rappelé par la meute, Louis-Philippe Fontaine a connu un très bon match. L’attaquant de 16 ans a même raté un tir de pénalité. «Il a été à l’aise. Il a démontré de belles habiletés offensives. Il a été menaçant en quelques occasions», a souligné Mario Pouliot.

Ce  dernier a aussi souligné le travail de son défenseur Emeric Gaudet. «Il va devenir très bon. Il semblait un peu fatigué aujourd’hui. Il a un très bon hockey IQ. Il est calme. C’est une opportunité pour grandir. Il va devenir un très bon défenseur.»

De son côté, le jeune homme vivait toujours un rêve. «Après ma première présence à Rimouski, je n’étais pas capable d’arrêter de sourire. C’était tellement trippant», a-t-il évoqué.

«Je veux montrer que je suis capable de jouer ici. La vitesse et l’exécution sont pas mal rapides. C’est certain que ça va m’aider à m’améliorer plus rapidement», a-t-il ajouté.

Beaucage sur la touche

Le franc-tireur des Huskies Alex Beaucage est sur le carreau pour au moins cette fin de semaine. «Il a subi une blessure à Rimouski sur une mise en échec douteuse de Bergeron. Il ne jouera pas ce weekend», a précisé Mario Pouliot.

La perte du joueur laisse un trou béant. «Tu ne peux pas remplacer Alex Beaucage. C’est un des meilleurs attaquants de la ligue. Avec son absence et celle de Brisson, ça donne des opportunités à des joueurs. En même temps, ça nous prouve qu’on peut avoir du succès sans notre meilleur joueur», a-t-il laissé tomber.

Rouleau fait mouche

Les Huskies ont ouvert la marque en début de deuxième période. Le tir de la pointe de Xavier Bouchard a été bloqué en défensive, mais William Rouleau (5e) a saisi le disque et a marqué dans une cage béante.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média