Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

09 décembre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Hecla Québec et les Abitibiwinni main dans la main

La minière et la Première Nation coopéreront pour assurer le développement futur de la mine Casa Berardi

Hecla_Pikogan

©Hecla Québec

La signature de l’entente a eu lieu entre Monik Kistabish et Alain Grenier, lors d’une cérémonie privée.

L’avenir de la mine Casa Berardi, au nord de La Sarre, sera désormais assuré en coopération par Hecla Québec et la Première Nation Abitibiwinni de Pikogan. Une entente a été officialisée en ce sens le 9 décembre à Amos, lors d’une cérémonie privée.

La nouvelle Entente de coopération vise l’exploration, la mise en valeur et l’exploitation des différents projets qu’Hecla Québec entend mettre en œuvre sur la propriété de Casa Berardi.

Tel que libellé par les deux parties, elle comprend deux objectifs principaux: développer et entretenir une relation à long terme entre les parties et prévoir la participation réelle et significative aux projets de la mine Casa Berardi. Pour ce faire, les deux partenaires développeront notamment des programmes de formation et proposeront diverses opportunités d’emplois, d’avancement et d’affaires et instaureront des mesures relatives à la protection de l’environnement.

Selon les termes de cette entente, les deux parties se sont engagées à consolider des relations fondées sur la confiance et le respect, dans une perspective de développement durable. Elles ont aussi convenu de concilier leurs intérêts respectifs en lien avec les projets à Casa Berardi.

«L’Entente de coopération prévoit également un mécanisme qui permettra à la communauté de bénéficier financièrement du succès à long terme des projets de la mine, conformément aux meilleures pratiques de l’industrie minière en matière de relations avec les Premières Nations», ont précisé les deux partenaires, dans un communiqué conjoint.

«C’est un nouveau pas vers la poursuite des projets de la mine Casa Berardi afin d’en pérenniser les opérations pour encore plusieurs années» - Alain Grenier

Un nouveau départ

Monik Kistabish, cheffe de la Première Nation Abitibiwinni, a qualifié cet accord de nouveau départ pour les relations entre sa communauté et Hecla Québec. «Ce fut un long processus pour en arriver à la signature de cette entente, qui met la table pour des années de collaboration à venir, a-t-elle mentionné. Cette entente contribuera à la prospérité de notre communauté, dans le respect de nos valeurs traditionnelles.»

Pour sa part, Alain Grenier, vice-président d’Hecla Québec et directeur général de la mine Casa Berardi, s’est réjoui de la signature du nouveau partenariat. «Nous sommes fiers qu’il soit fondé notamment sur la confiance mutuelle, la protection de l’environnement et le respect des Premières Nations et de leur mode de vie traditionnel, a-t-il commenté. C’est un nouveau pas vers la poursuite des projets de la mine Casa Berardi afin d’en pérenniser les opérations pour encore plusieurs années.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média