Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 décembre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Le minerai de Louvicourt ne génèrerait pas d’acide

Probe Metals dépose une caractérisation environnementale pour les 3,4 millions d’onces d’or de son projet Val-d’Or East

Probe_Metals

©Probe Metals

Localisé dans les environs de Louvicourt, le projet Val-d’Or East de Probe Metals a franchi une nouvelle étape.

Le minerai du projet aurifère Val-d’Or East, que Probe Metals envisage de développer dans les environs de Louvicourt, ne serait pas générateur d’acide.

Le 10 décembre, la société junior torontoise a publié les résultats d’une étude de caractérisation environnementale qui démontre que le minerai de ce projet localisé entre les anciennes mines Lac Herbin et Monique, tout comme la roche stérile, ne génèreraient pas d’acide, en raison de leur forte teneur en carbonates. De plus, ils ne présenteraient pas de risques de rejets de métaux lourds dans l’environnement, advenant une mise en production du gisement.

«Cette classification positive devrait faciliter le développement du projet Val-d’Or East, notamment en réduisant les coûts requis pour les infrastructures nécessaires à la manipulation et au traitement du matériel minéralisé et de la roche stérile, a expliqué David Palmer, PDG de Probe Metals. De plus, nos travaux progressent très bien, aussi bien en exploration qu’en développement, au point où nous pouvons désormais parler de Val-d’Or East comme d’un projet minier et non plus d’un projet d’exploration.»

Au début de décembre, la société a d’ailleurs initié une évaluation économique préliminaire indépendante en vue de déterminer les coûts requis pour une éventuelle mise en production. Les résultats sont attendus pour la mi-2021. La réalisation d’une modélisation 3D devrait aussi faciliter les prochaines étapes.

En parallèle, Probe Metals mettra aussi à jour son estimé des ressources de l’ensemble des propriétés composant le projet Val-d’Or East. Les nouvelles données, qui devraient être publiées au début du printemps 2021, remplaceront le précédent calcul, réalisé le 25 juillet 2019. Il était alors question de 866 300 onces d’or mesurées et indiquées ainsi que de 2 558 056 onces d’or présumées.

Commentaires

11 décembre 2020

pierremorissette

fantastique le projet louvem ne generera pas d acide,ils n ont donc pas de sulfures et en plus les carbonates present neutralisent l acidite

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média