Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 décembre 2020

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Gyms, restaurants et cinémas ouverts pendant les Fêtes

Aucun nouveau cas de COVID-19 dans la région

table de restaurant

©gracieuseté pixabay.com - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Au cours de la dernière semaine, 1342 tests de dépistage ont été effectués dans la région.

Alors que l’Abitibi-Témiscamingue ne compte plus que 9 cas actifs de Coronavirus, les résidents de la région pourront poursuivre diverses activités durant les Fêtes. La Santé publique annonce que les centres de conditionnement, les salles à manger des restaurants, les cinémas ou encore les lieux de culte pourront demeurer ouverts. 

Contrairement à ceux considérés comme non essentiels, diverses entreprises ou organisations pourront demeurer en services du 17 décembre au 11 janvier. 

Malgré tout, les propriétaires de ces entreprises devront poursuivre l’application des diverses mesures sanitaires. «Les lieux de culte, par exemple, pourront encore accueillir plusieurs personnes, mais en suivant la distanciation sociale», précise Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil à la Santé publique. 

Par contre, la situation est toujours quelque peu nébuleuse pour les propriétaires de bars, qui attendent d’avoir des directives claires. «On peut comprendre leur frustration, mais les informations vont venir, assure Dre Sobanjo. La juridiction est également entre les mains du ministère de l’Économie et de l’Innovation, donc nous devons attendre les détails.» 

Des points de sensibilisation 

Bien que les autorités du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue soient en attentes d’un décret quant aux mesures de régulation des déplacements, il semble que la possibilité d’instaurer de nouveau des barrages routiers soit écartée et qu’il serait plutôt question de points de sensibilisation. 

Par ailleurs, les citoyens ayant envie de voyager dans les pays plus chauds devraient remettre leurs projets à plus tard, affirme la directrice régionale de la Santé publique, Dre Lyse Landry. «C’est préoccupant, signale-t-elle. Tous les déplacements qui ne sont pas essentiels et surtout non recommandés par le gouvernement du Québec et du Canada devraient être annulés.» 

Rappelons que tel qu’annoncé aujourd’hui (jeudi), les premières doses du vaccin contre la COVID-19 pourraient être administrées dans la région aussi tôt que la semaine prochaine au CHSLD Pie XII, à Rouyn-Noranda. D’autres sites de vaccination devraient être déployés dans la région en janvier. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média