Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

26 décembre 2020

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Revue de l'année - avril 2020

police sq accident

©Photo Le Citoyen – Archives/Thierry de Noncourt

Alors que s'achève une année 2020 qui n'aura pas été de tout repos, Le Citoyen vous propose un retour sur les événements qui ont retenu l'attention des médias et de la population de la région au cours des 12 derniers mois. Aujourd'hui, le mois d’avril.

Rouyn-Noranda en quarantaine

Alors que le gouvernement commence à fermer les frontières de certaines régions en raison de la pandémie de COVID-19, Rouyn-Noranda devient, le 4 avril, la première ville du Québec à être placée en quarantaine. Quatre points de contrôle policiers sont érigés aux principales extrémités du territoire, interdisant tout accès aux personnes qui ne sont pas munies d’un sauf-conduit de leur employeur ou de leur médecin. Seuls en sont exclus les transporteurs de marchandises et les travailleurs de services essentiels. Cette mesure, destinée à contrôler le virus, qui commence à se propager hors de Rouyn-Noranda, ne sera levée qu’au 4 mai.

Un bâtisseur du domaine de l’automobile en région s’éteint

Publicité

Défiler pour continuer

Le 7 avril, le domaine de l’automobile pleure la disparition d’un grand bâtisseur en la matière, alors que Jean-Guy Thibault s’éteint à l’âge de 78 ans, après avoir combattu le Parkinson pendant quatre ans. En 1982, l’homme d’affaires était devenu l’unique propriétaire de la concession Chevrolet Cadillac Buick GMC de Rouyn-Noranda, fondée en 1942 par son père, Horace. En 1988, il avait cédé les rênes à ses trois fils, Alain, Marc-André et Jean-Patrick, lesquels avaient ajouté la bannière Subaru à l’entreprise familiale. En juin 2017, la Corporation des concessionnaires automobiles du Nord-Ouest l’avait d’ailleurs honoré pour son implication au sein de l’organisme et sa contribution au développement de l’industrie de l’automobile en Abitibi-Témiscamingue.

Les mines redémarrent

Après avoir été obligées par le gouvernement à suspendre leurs activités à partir du 23 mars, les mines de la région sont autorisées à reprendre leurs opérations à compter du 15 avril. Le 14 avril, Agnico Eagle ouvre le bal en annonçant une reprise progressive au complexe LaRonde et à la mine Goldex. Iamgold fait de même avec la mine Westwood, tout comme Eldorado Gold avec la mine Lamaque. À Canadian Malartic, on précise que, pour des raisons de sécurité, le redémarrage s’échelonnera sur plusieurs semaines. Le lendemain, Hecla Québec annonce la reprise des opérations à la mine Casa Berardi. Le 17 avril, Mines Abcourt fait de même pour la mine Elder. Celle-ci avait été la première à suspendre ses activités de manière préventive, le 19 mars, avant même l’annonce officielle du gouvernement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média