Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 décembre 2020

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

RYAM Béarn à pleine vapeur

Investissements et recrutement à la carte

Pascal Champoux

©Lucie Charest

Pascal Champoux est directeur général de RYAM Béarn, qui somme toute semble définitivement sur une belle lancée.

La campagne de recrutement réalisée il y a quelques semaines par RYAM – Béarn est le signe que l’usine de bois d’œuvre se porte bien. L’ambitieux objectif de 50 employés recrutés a pratiquement été atteint.

«Nous visions un recrutement de 50 nouveaux employés au cours de la prochaine année, a indiqué Pascal Champoux, directeur général de l’usine RYAM située à Béarn. Plus de 20 CV nous ont été remis en une seule journée. Une embauche a même été faite sur place à Ville-Marie.»

Cette campagne de recrutement se tenait en quatre lieux différents le 5 décembre, soit à Ville-Marie, Lorrainville, Notre-Dame-du-Nord et New-Liskeard en Ontario. «Nous n’avons pas forcément de nouveaux développements au niveau du nombre de postes disponibles, a poursuivi M. Champoux. Par contre des départs à la retraite sont imminents. Sur nos 150 employés, 32 cumulent plus de 25 années de service et sur ces 32, 12 ont plus de 40 ans de service. Nous en avons même deux qui ont récemment souligné leurs 45 ans avec nous.»

Investissements à la chaîne

Rayonier Advanced Materials (RYAM), une compagnie américaine, a acheté Tembec voilà trois ans, soit en 2017. À peine un an plus tard, un investissement majeur de 7 M $ a été injecté à l’usine de Béarn afin de la moderniser. L’aménagement d’un nouveau séchoir faisait partie de cette modernisation.

«Ce n’est pas tout, s’est réjoui Pascal Champoux. Un autre investissement de 6 M $ est prévu pour 2022. Celui-ci touchera une nouvelle ligne de sciage.»

 

RYAM - Béarn

©Lucie Charest

En arrière-plan, le séchoir à bois aménagé dans le cadre d’un projet de 7 M $ lancé en 2018.

«C’est très important pour RYAM, d’être près de la communauté où nous avons des installations» - Pascal Champoux

Fait plutôt intéressant, RYAM investit également dans sa communauté. Au cours de l’année 2020, pas moins de 15 000 $ ont été versés à des organismes communautaires afin de venir en aide à des personnes dont les besoins avaient été accentués par les conséquences de la COVID-19. Un 10 000 $ supplémentaire doit être ajouté d’ici la fin de l’année dans le milieu. «C’est très important pour RYAM, d’être près des communautés où nous avons des installations», a rappelé M. Champoux.

RYAM Béarn en bref

L’usine de bois d’œuvre de Béarn compte 150 employés qui se partagent deux quarts de travail aux opérations et trois quarts de travail à l’entretien. Outre le bois d’œuvre, l’usine récupère les copeaux pour les acheminer vers l’usine de Témiscaming, où ils seront transformés en pâte.

RYAM Béarn

©Lucie Charest

Les activités vont bon train dans la cour de l’usine située à Béarn.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média