Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 janvier 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Pavillon Victor-Cormier: l’école serait livrée en août 2022

Une école au goût du jour

incendie Victor Cormier La Sarre

©Photo Le Citoyen - Marc-André Gemme

Il y a un peu plus d’un an, le 15 novembre 2019, le pavillon Victor-Cormier de l’école de L’Envol de La Sarre était la proie des flammes.

Le pavillon Victor-Cormier de l’école de L’Envol de La Sarre devrait être livré à la fin août 2022. Entre-temps, le projet, évalué à 16,4 M $, a déjà franchi quelques étapes. 

Le Centre de services scolaire du Lac-Abitibi (CSSLA) étudie par contre la possibilité de changer l’endroit de la reconstruction pour situer le nouveau bâtiment sur la 12e Avenue, non loin du Domaine Dubuc, où il possède déjà un terrain. «Le terrain actuel de l’école manque d’espace. On n’a pas de possibilité d’avoir un agrandissement dans le futur. En changeant d’endroit, on sera capables de répondre à cette exigence en plus d’être en mesure d’agrandir la cour d’école et d’avoir un débarcadère», a fait valoir la directrice générale du CSSLA, Isabelle Godbout. 

Ce changement sera aussi bénéfique pour la sécurité, étant donné que le CSSLA pourra demander la création d’une zone scolaire. «Comme le terrain actuel de l’école est situé sur une route numérotée, on ne peut pas créer une zone scolaire. Puisqu’on serait situés dans un quartier résidentiel, on aurait cette possibilité», a spécifié Mme Godbout. 

«Pour le moment, c’est l’endroit qu’on privilégie, a-t-elle enchaîné. On continue les consultations, mais le conseil d’établissement de l’école va aussi dans ce sens.» 

Au cours de la prochaine année, l’actuel pavillon Victor-Cormier devra être démoli. «On est dans les appels d’offres pour ça. Ça va aussi nécessiter un certain nettoyage du terrain», a indiqué la directrice générale du CSSLA. 

Une école plus moderne 

Le CSSLA n’a pas encore lancé les appels d’offres pour les plans et devis, mais il consulte actuellement les plans de différentes écoles réalisées ailleurs au Québec au cours des dernières années. L’idée est de savoir un peu ce que le CSSLA pourra demander aux firmes d’architecture. 

«Les concepts sont déjà assez préétablis. Il y a des normes claires de construction, notamment au niveau de la fenestration et des matériaux. On a un certain niveau de créativité, mais on doit s’assurer de fournir un environnement sain et sécuritaire aux élèves», a fait valoir Isabelle Godbout. 

Néanmoins, ce projet demeure très stimulant pour le CSSLA. «C’est certain que ce sera une école moderne qui va répondre aux besoins des élèves. Pour nous, c’est une opportunité. Je suis sûre qu’on aura quelque chose d’intéressant pour les élèves et le personnel. On va avoir un milieu stimulant», a souligné la directrice générale. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média