Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 janvier 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Plus de 1300 onces d’or pour une mine qui n’est pas encore en production

Bonterra obtient des résultats prometteurs du minerai de Moroy

Bonterra_usine_Bachelor

©Ressources Bonterra

L’usine Bachelor a récupéré 1308 onces d’or d’un échantillon de 11 093 tonnes de minerai en provenance du gîte Moroy, situé à proximité de la mine Bachelor.

Tout porte à croire que l’usine Bachelor que Ressources Bonterra opère dans le secteur de Desmaraisville, au nord de Lebel-sur-Quévillon, pourra reprendre du service. Le récent échantillonnage réalisé au projet Moroy a en effet donné des résultats très prometteurs.

Tout juste avant Noël, la société valdorienne a annoncé les résultats d’un échantillonnage en vrac réalisé dans ce projet situé à proximité des structures de la mine et de l’usine Bachelor.

Non seulement le traitement de 11 093 tonnes de minerai a confirmé les ressources minérales calculées en 2019 par la firme indépendante SGS Canada, mais l’opération, qui s’est échelonnée sur une période de 40 jours en octobre et en novembre 2020, a dégagé des teneurs en or 9,3 % plus élevées que ce qui avait été estimé dans le modèle établi par SGS Canada. Celles-ci sont ainsi passées de 3,54 à 3,87 grammes par tonne de minerai.

Le traitement à l’usine Bachelor a aussi permis à Bonterra d’obtenir 1308 onces d’or dans un échantillon qui en contenait 1378 onces. Il s’agit d’un taux de récupération de 94,9 %, soit un niveau comparable aux 96 % en moyenne que l’usine dégageait lorsqu’elle traitait le minerai à plus haute teneur de la mine Bachelor.

«Il est très encourageant de voir les résultats de l’échantillon en vrac atteindre ou dépasser ce qui était prévu dans le modèle géologique et les ressources minérales établis en mai 2019 par SGS Canada, a commenté le PDG de Bonterra, Pascal Hamelin. Ces résultats renforcent notre confiance dans le modèle géologique, la teneur et la récupération à l’usine du gîte Moroy.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média