Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

14 janvier 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Hausse historique du nombre de fermes en Abitibi-Témiscamingue

39 nouvelles entreprises, 11 fermetures

Ferme_moisson

©Patrick Rodrigue

L’agriculture se porte beaucoup mieux dans la région, alors que 39 nouvelles exploitations agricoles ont été créées sur le territoire en 2020 pour 11 fermetures.

L’agriculture en Abitibi-Témiscamingue a connu une année 2020 plus que positive alors que, pour une deuxième année consécutive, le nombre de nouvelles entreprises agricoles est en hausse, atteignant même un niveau jamais vu en plus de 10 ans.

En effet, selon les données du ministère de l’’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), 39 nouvelles entreprises agricoles, un nombre record, ont vu le jour sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue, alors que 11 ont fermé leurs portes. Il s’agit d’un solde positif de 28 établissements, du jamais vu pour la région en plus de 10 ans.

Rappelons qu’entre 2008 et 2018, la région a perdu environ 150 fermes. L’année 2019 avait finalement vu un premier solde positif, avec 4 fermes. Notons que la croissance de 28 entreprises de 2020 a notamment permis la mise en valeur de 4200 hectares de terres qui n’était pas utilisées en 2019. L’entente signée durant l’été entre l’Union des producteurs agricoles, l’Agence des forêts privées, le MAPAQ et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs pour mettre en valeur les friches a ainsi permis une meilleure gestion du territoire.

Une agriculture plus féminine et plus jeune

Selon les données du MAPAQ, 65 % des nouveaux exploitants agricoles sur le territoire témiscabitibien sont des hommes. Il faut cependant préciser que près de 50 % de ces nouvelles fermes étaient exploitées ou coexploitées par des femmes.

De plus, 50 % des nouveaux exploitants avaient moins de 38 ans au moment de lancer leur entreprise agricole.

Autre fait intéressant, 33 % des nouveaux exploitants ont indiqué vendre directement aux consommateurs, soit par la vente à la ferme, par les médias sociaux ou lors des marchés publics. Par contre, seulement trois exploitants valorisent leur produit par la transformation.

Plus de fruits et de légumes

Un des secteurs ayant connu une des plus importantes hausses est l’horticulture maraîchère et fruitière avec sept nouvelles entreprises dans ce créneau. Selon l’UPA, ce type de production était plutôt marginal en région auparavant.

Mis à part ce secteur, celui des grandes cultures (13) et de la production bovine (7) représentent 62,5 % du reste des nouvelles exploitations. Soulignons toutefois que 11 des 39 entreprises ont aussi des productions secondaires.

Hausse marquée au Témiscamingue

Le développement des nouvelles entreprises agricoles se situe principalement dans la MRC du Témiscamingue, où 16 entreprises ont été créées. Les MRC d’Abitibi-Ouest (10) et d’Abitibi (7) complètent le trio de tête. Dix fermes ont cependant fermé leurs portes dans ces trois MRC, dont la moitié au Témiscamingue.

Néanmoins, cela porte le total d’entreprises agricoles à 233 au Témiscamingue, 155 en Abitibi-Ouest, 118 dans la MRC d’Abitibi, 50 à Rouyn-Noranda et 24 dans la Vallée-de-l’Or.

Notons que la MRC de Rouyn-Noranda est la seule MRC où le nombre d’exploitations agricoles est supérieur à celui de 2012.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média