Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 janvier 2021

Aide fédérale de 1,7 M $ pour le tourisme régional

Ottawa investit à Amos et Rouyn-Noranda

Mélanie Joly ministre

©gracieuseté

La ministre Mélanie Joly a procédé à l'annonce en mode virtuel, lundi matin.

Le gouvernement fédéral investit près de 1,7 million de dollars dans trois projets touristiques de l’Abitibi-Témiscamingue.

Orignal Marcel Refuge Pageau

©gracieuseté - Marie-Frédérique Frigon

Le Refuge Pageau fait partie des récipiendaires de l'aide fédérale annoncée lundi.

Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et responsable de Développement économique Canada (DEC) en a fait l’annonce par visioconférence, le lundi 18 janvier. Le gouvernement fédéral souhaite ainsi contribuer à la relance de l’industrie touristique dans la foulée de la pandémie de COVID-19.

«Parce qu’il ne peut y avoir de relance économique sans avoir de relance touristique, on a travaillé avec des gens extraordinaires pour identifier des projets porteurs qui pourraient faire en sorte de faire travailler les gens et préparer peu à peu cette relance. Il faut s’assurer de pouvoir bien accueillir les visiteurs quand ce sera de nouveau permis de se déplacer à travers le Québec et le pays. Ce sont des projets portés par la communauté depuis longtemps. Je pense que c’est important, alors qu’on passe à travers un moment difficile, de penser à l’avenir. Les vaccins sont en train peu à peu d’être distribués. Il y a une lueur d’espoir», a déclaré la ministre Joly, en précisant que l’aide allait permettre de créer 21 emplois.

«Le tourisme est important pour une région rurale comme la nôtre. Ça permet de maintenir l’achalandage, de maintenir des services que l’on retrouve souvent dans la ruralité, comme les stations-service, les dépanneurs, les petits restos. Donc, les annonces aujourd’hui vont nous permettre d’atteindre, j’espère, des sphères que nous n’avons pas atteintes auparavant», a souligné Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue.

Parc thématique de l'eau

La Ville d’Amos reçoit un appui de taille de 1,2 M $ d’Ottawa, la plus importante subvention octroyée pour un projet touristique dans la région, pour sa station thématique Le Puits du parc Anisipi sur la ressource hydrique. «Il est temps que l’Abitibi-Témiscamingue obtienne son parc thématique, qui pourra être développé par Moment Factory. C’est un beau parcours son et lumière. Je suis convaincue qu’on va en entendre parler à travers le Québec et le Canada. Ce sera une fierté québécoise», a salué Mélanie Joly.

«On va amener le tourisme à un autre niveau. C’est un circuit qui va toucher quelques attraits, donc on va améliorer des attraits existants et améliorer notre site. Moment Factory a réalisé des grands projets qui sont tous de forts succès. On a la volonté de réaliser un projet qui sera grandiose et qui nous fera connaître à travers le pays. Je remercie DEC d’embarquer dans notre belle folie», a affirmé Sébastien D’Astous, maire d’Amos.

Publicité

Défiler pour continuer

Infrastructures au Refuge

Pour sa part, le Refuge Pageau peut compter sur un soutien financier de 400 000 $ pour réaménager et moderniser les infrastructures animalières ainsi que les installations d’accueil et de services. «Le Refuge Pageau occupe une place spéciale dans notre cœur à tous. C’est important qu’il puisse améliorer ses installations et penser à l’avenir en augmentant ses capacités d’accueil», a fait valoir la ministre Joly.

«Le Refuge est un projet qui part de la population qui était derrière un homme d’une hauteur exceptionnelle, Michel Pageau. C’est vraiment en continuité avec la mission qu’il s’était donnée. On continue d’aider tous les animaux dans le besoin et d’enseigner. Tout le monde a quelque chose à apprendre de ce que cet homme-là nous a laissé», a souligné le codirecteur du Refuge, Félix Offroy, en remerciant l’équipe de DEC pour son soutien indéfectible.

Faire connaître le FGMAT

Enfin, le Festival des guitares du monde (FGMAT) reçoit un coup de pouce de 89 770 $ pour organiser les éditions 2021 et 2022 ainsi que pour rehausser l’offre expérientielle, commercialiser l’événement hors Québec et couvrir les frais de mise en marché de l’édition 2020 annulée en raison de la pandémie.

«L’appui de DEC est très important. Il fait avancer notre organisation depuis de nombreuses années. Il nous permet de nous faire connaître sur les marchés hors Québec avec son soutien à la promotion. Il nous aide à développer et améliorer nos outils numériques et on sait comment on en a besoin en ce moment pour continuer à rayonner et se faire connaître», a indiqué pour sa part Nathalie Grenier, directrice générale du Festival.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média