Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

20 janvier 2021

Quand la neige et l’hiver stimulent l’ingéniosité

Chronique Notre histoire en archives par Sébastien Tessier, coordonnateur-archiviste chez BAnQ

BAnQ_aeroneige

©BAnQ – Fonds Euclide Blais

L’hiver a beaucoup inspiré les patenteux de la région, qui ont rivalisé d’ingéniosité pour inventer des moyens de se déplacer sur la neige.

En Abitibi-Témiscamingue, il faut user d’ingéniosité pour affronter les conditions hivernales. Au début du 20e siècle, plusieurs patenteux tentent leur chance en créant des prototypes dans le but de faciliter les déplacements sur la neige.

On n’a qu’à penser à Joseph Delphis Bureau qui, en 1926, crée ce qu’il appelait un motor-sled à partir d’un Ford Model T auquel il ajoute des skis et des chenilles. Cette invention est probablement celle qui a inspiré Armand Bombardier dans la création de son fameux B12.

Sam Laporte et Léo Carr, d’Arntfield, se démarquent également avec l’invention du skimobile, un modèle qui se rapproche des motoneiges comme on les connaît aujourd’hui. Fiers de leur création, ils fondent la Canadian Skimobile Manufacturing Co. Ltd, qui produit des véhicules à neige de 1947 à 1957, année où leur atelier est détruit par les flammes.

Sur cette photo prise par Euclide Blais vers 1932, un homme qui n’est pas identifié pose fièrement à côté de son snow-plane (ou aéroneige), une motoneige propulsée par une hélice qui provient fort probablement d’un petit hydravion. La question qu’on se pose est: est-ce que ce petit garçon aura le courage de suivre son père dans cet engin bric-à-brac?

Par Sébastien Tessier, archiviste coordonnateur à BAnQ

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média