Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

20 janvier 2021

Un nouveau protecteur de l’élève pour la région

Une vidéo précise le processus de plaintes

René Forgues protecteur élève

©gracieuseté

René Forgues est le nouveau protecteur de l’élève pour les centres de services scolaires de la Baie-James, Harricana, du Lac-Abitibi, du Lac-Témiscamingue, de l’Or-et-des-Bois et de Rouyn-Noranda.

Les centres de services scolaires de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Baie-James présentent leur nouveau protecteur de l’élève en la personne de René Forgues. Ils profitent de l’occasion pour lancer une vidéo qui explique le processus de plaintes.

Depuis 2016, les six centres de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec désignent une même personne à titre de protecteur de l’élève. En vertu de la Loi sur l’instruction publique, cette personne vient assurer une neutralité dans un processus de résolution de conflits ou de problèmes. Ce processus de médiation a pour objectif d’améliorer la qualité des services.

Formé en droit, René Forgues jouit d’une expérience de 36 ans à titre de gestionnaire au Centre de réadaptation La Maison et au Centre Normand. Il a aussi siégé pendant plus de 10 ans au sein d’un conseil des commissaires, ce qui lui confère une bonne connaissance du réseau scolaire. Son mandat est pour une durée de trois ans.

Il succède dans ces fonctions à Catherine Sirois, qui était en poste depuis 2017 pour la région. Son mandat de trois ans devait se terminer en octobre 2019, mais il avait été prolongé le temps de lui trouver un successeur dans le contexte de la pandémie. Elle avait auparavant exercé ces fonctions aux commissions scolaires Rouyn-Noranda, Lac-Abitibi et Lac-Témiscamingue.

Publicité

Défiler pour continuer

Une vidéo explicative

Le protecteur de l’élève est la troisième étape du processus des plaintes au sein du réseau scolaire. La première est une intervention auprès de la direction d’établissement. S’il n’obtient pas satisfaction, le parent ou l’élève adulte peut s’adresser à la personne responsable des plaintes au centre de services scolaire.

Si l’impasse persiste, c’est là qu’entre en jeu le protecteur de l’élève. Il peut informer ou conseiller l’élève ou ses parents sur leurs droits et leurs recours possibles. Il peut aussi aider les parties à trouver des solutions. Il dispose de 30 jours pour donner au conseil d’administration son avis sur le bienfondé de la plainte et il peut proposer des correctifs. Il n’a pas de pouvoir décisionnel.

Tout le processus des plaintes en milieu scolaire est expliqué dans une courte capsule vidéo de 1 minute 30 secondes (voir ci-bas) dévoilée par les centres de services scolaires de la région. Les informations se retrouvent aussi sur les sites web de chacun des centres de services scolaires.

Processus de plaintes

Processus de plaintes

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média