Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

20 janvier 2021

Une ruée vers l'or à fort potentiel en Abitibi

L’histoire du Québec ne serait pas ce qu’elle est sans sa grande richesse minière qui transforme le paysage de la culture économique notamment dans la région de l’Abitibi que l’on peut considérer comme une mine d’or à elle seule.

 

En effet, l’Abitibi est l’une des principales régions minières du Québec et la région la plus reconnue mondialement pour sa grande richesse de métaux comme l’or, le cuivre et le zinc.

 

Pour comprendre l’étendue de la richesse minière de cette région, il faut remonter dans le temps. 

L’exploration minière 

Bien que l’ouverture minière de l’Abitibi prenne véritablement forme dans les années 1910 à 1950, l’exploitation minière au Québec commence déjà dans les années 1600 à l’époque de la Nouvelle-France. Les français vont s’allier aux Amérindiens pour profiter de leurs connaissances de la région et tenter de trouver une vraie mine d’or, mais malheureusement les conditions et l’éloignement géographique ne jouent pas en leur faveur et ce jusque dans les années 1870 où une mine de plomb argentifère va être mise en valeur et être le point marquant de la richesse minière de l’Abitibi-Témiscamingue.

 

C’est à partir de là que l’exploration des gisements aurifères prend de plus en plus d’ampleur s’étendant du nord-est canadien jusqu’à Val-d’Or. En 1911, un certain Edmund Horne effectue ses premières découvertes dans le coin de Rouyn. La ruée minière est à son comble en 1922 grâce aux gisements de Powel et Horne qui seront achetés plus tard par la Noranda Mines qui donne d’ailleurs le nom à ville.

 

Au fil du temps, Val-d’Or devient la plus grosse productrice d’or du Québec et la richesse de son histoire donne naissance au seul site historique du Canada qui retrace toute l’histoire de la ruée vers l’or de 1920 dans le Nord-Ouest du Québec. La cité de l’or fait aujourd’hui partie du riche patrimoine et a reçu un bon nombre de distinctions. 

Une étoile montante 

Propriétaire à 100% des sites aurifère Perron, Lebel-sur-Quévillon et Eastman River, la compagnie junior Amex Exploration est considérée comme une étoile montante grâce à sa grande extension du programme de forage qui est passée de 3 en début d’année à 10 en novembre dernier.

 

Le graphique boursier de la compagnie montre un véritable exploit pour l’année 2020 et la croissance du tsx de l’or démontre que l’or prend définitivement de la valeur par les temps qui courent. Amex Exploration est en haut du classement et fait d’elle l’une des compagnies les mieux installées au Canada.

 

Pour 2021, la société a pour objectif d’identifier de nouvelles zones aurifères à Perron en prévoyant un important programme d’exploration régionale pouvant aller jusqu’à 15 000 mètres.

 

En conclusion, la ruée vers l’or de l’Abitibi n’est pas prête de se terminer.

 

 

deposite Amex

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média