Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

21 janvier 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Du sang neuf pour garder L’Écart dans le droit chemin

Audrée Juteau prend la relève de Matthieu Dumont et Geneviève Crépeau

Ecart_Audree_Juteau

©L'Écart

Diplômée de l’École de danse contemporaine de Montréal, Audrée Juteau détient aussi une maîtrise en danse de l’UQAM.

La destinée de L’Écart sera désormais orientée par l’artiste Audrée Juteau. Native de l’Abitibi-Témiscamingue, celle-ci prendra la relève de Matthieu Dumont et Geneviève Crépeau à la direction générale du centre d’art actuel.

«L’Écart est devenu une référence en art actuel et joue un rôle essentiel dans l’écosystème artistique de la région, a déclaré la nouvelle directrice, par voie de communiqué. Il a toujours représenté une source d’inspiration pour moi et fait la preuve qu’un art expérimental a sa place en Abitibi-Témiscamingue. Il continuera d’ailleurs à mettre en œuvre sa valeur d’inclusion, à célébrer l’interdisciplinarité et l’imagination et à questionner nos rapports à l’autre, à l’environnement et à soi-même.»

Revenue dans la région il y a trois ans avec le projet de contribuer à décentraliser la pratique artistique des grands centres urbains, Mme Juteau aura de gros souliers à chausser, alors que Geneviève et Matthieu, qui ont annoncé leur départ à l'automne 2020, naviguaient dans les eaux de L’Écart depuis 20 ans, dont plusieurs à la direction. Le président de l’organisme, Martin Beauregard, n’est cependant pas inquiet.

«Le parcours professionnel d’Audrée entrecroise la direction de L’Annexe-A, qui a pour objectif le soutien aux artistes en offrant des résidences de création dans le quartier Bellecombe de Rouyn-Noranda, et une pratique artistique de chorégraphe et de performeuse/danseuse depuis une vingtaine d’années dans le milieu de la danse contemporaine et des arts interdisciplinaires», a-t-il indiqué lors de l’annonce publique de la nomination, le 19 janvier.

Publicité

Défiler pour continuer

Les œuvres d’Audrée Juteau ont notamment été présentées un peu partout au Canada et à l’international dans des festivals et des milieux culturels qui s’intéressent aux nouvelles pratiques artistiques. «La nomination de cette artiste qui partage avec L’Écart un vif intérêt pour l’interdisciplinarité et l’expérimentation s’inscrit en continuité avec la direction de Geneviève et Matthieu», a fait valoir M. Beauregard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média