Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 janvier 2021

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

COVID-19: cinq personnes hospitalisées dans la région

Six nouveaux cas en date d’hier

Vaccination aînés

©Depositphotos

Pas moins de 5338 personnes ont reçu le vaccin contre la COVID-19 dans la région.

L’Abitibi-Témiscamingue compte six nouveaux cas confirmés de COVID-19. Mais ce qui retient l’attention, c’est que maintenant cinq personnes sont hospitalisées dans la région pour le coronavirus.

En date du 25 janvier à 16h, la région comptait 506 cas confirmés depuis le début de la deuxième vague, qui remonte au 23 août dernier. Cinq des six nouveaux cas avaient eu des contacts avec des déjà confirmés. Quant au sixième cas, il s’agit d’une personne qui a contracté la maladie alors qu’elle recevait des soins à l’extérieur de la région.

La MRC Abitibi (secteur Amos) a franchi le cap de la centaine avec quatre nouveaux cas (103), alors que la MRC Vallée-de-l’Or en a ajouté un (171), tout comme la MRC Abitibi-Ouest (48). Aucun nouveau cas n’a été détecté dans la MRC Rouyn-Noranda ni la MRC Témiscamingue.

La région compte 458 cas rétablis et un décès, ce qui porte le nombre de cas actifs à 47, soit deux de moins que la veille. On en retrouve 17 dans la MRC Abitibi, 11 en Abitibi-Ouest et dans la Vallée-de-l’Or et 8 à Rouyn-Noranda. Il n’y a toujours aucun cas actif au Témiscamingue.

Trois nouvelles hospitalisations

Les données du CISSS font état de deux nouvelles hospitalisations, ce qui porte le total actuellement à cinq, un sommet depuis le début de la deuxième vague. Une personne repose aux soins intensifs.

«L’augmentation des hospitalisations au cours des derniers jours correspond au décalage moyen de deux semaines généralement observé entre l’augmentation du nombre de cas enregistrés et l’augmentation du nombre d’hospitalisations», précise le CISSS.

Nouveau variant à Sudbury

La Direction de la santé publique affirme par ailleurs suivre de près la situation épidémiologique en Ontario, alors qu’on rapporte la détection du nouveau variant britannique dans la région de Sudbury. Le CISSS avise que bien que les déplacements entre les provinces soient toujours permis, il serait souhaitable de se limiter aux déplacements jugés essentiels.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média