Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

28 janvier 2021

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Québec nomme deux juges en Abitibi-Témiscamingue

Des nouveaux postes à la Cour du Québec

Marie-Chantal Brassard Christian Leblanc juges

©gracieuseté

Marie-Chantal Brassard et Christian Leblanc

Marie-Chantal Brassard et Christian Leblanc accèdent à la magistrature, alors que Québec annonce leur nomination pour deux nouveaux postes de juges à la Cour du Québec.

Le ministre de la Justice Simon Jolin-Barrette en a fait l’annonce, le 28 janvier. Les deux nouveaux magistrats exerceront leurs fonctions principalement aux Chambres de la jeunesse, criminelle et pénale ainsi que civile à Amos pour la première, et à Val-d’Or pour le second. Ils pourront aussi exercer dans les districts judiciaires d’Abitibi, de Rouyn-Noranda et du Témiscamingue ainsi qu’à la cour itinérante.

Originaire de Rouyn-Noranda, Marie-Chantal Brassard détient une licence en droit de l’Université d’Ottawa. Admise au Barreau en 1994, elle a d’abord exercé à titre de procureure et procureure en chef adjointe au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Elle était procureure en chef pour le Nord-du-Québec (Amos, Kuujjuaq, Rouyn-Noranda, Val-d’Or) depuis 2011.

Quant à Christian Leblanc, il est originaire de Louvicourt. Après des études en droit à l’Université de Sherbrooke, il a été admis au Barreau en 1993. Après avoir œuvré en pratique privée, il a rejoint le Directeur des poursuites criminelles et pénales en 1997. En 1998, il est devenu le premier procureur québécois à s’installer à Kuujjuaq. Il a été président de l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales du Québec pendant sept ans, procureur en chef de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec présidée par l’Honorable Jacques Viens et depuis novembre dernier, il était l’un des deux porte-parole média du Directeur des poursuites criminelles et pénales du Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média