Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

31 janvier 2021

Une affluence record pour Son et Lumière CCYME

Plus de 3225 personnes ont vu le spectacle

CCYME Son lumiere La Motte

©gracieuseté

La famille Dupré-Lacroix planche déjà sur la 11e édition de Son et Lumière CCYME, qui devrait comporter certaines nouveautés et un peut-être même un concept spécial.

Bien qu’elle fut écourtée d’une journée en raison du couvre-feu, la 10e édition du spectacle de Noël Son et Lumière CCYME à La Motte a attiré un nombre record de spectateurs du 1er décembre au 9 janvier.

«On a battu notre record de notre 6e édition, en 2016. On estime que plus de 3225 personnes se sont déplacées pour venir voir nos lumières danser», explique Caroline Dupré, qui organise chaque année ce spectacle annuel avec son conjoint Yanick Lacroix et leurs enfants Cédrick, Malick et Emrick.

«C’est quand même incroyable. On est à La Motte, pas à côté d’Amos. C’est toujours un défi pour nous de faire sortir les gens de la ville, de les attirer à La Motte. Ça nous impressionne vraiment. On pense que ç’a été un bon coup quand on a décidé, en octobre, de refaire le spectacle en dépit de la pandémie. Je pense que les gens en avaient bien besoin», renchérit Yanick Lacroix, qui est parfois sorti pour jouer les préposés au stationnement.

Le couvre-feu

Son et Lumière CCYME devait normalement terminer ses représentations le 10 janvier à 22h. Toutefois, le couvre-feu annoncé par Québec à compter du 9 janvier est venu précipiter un peu la fin de la 10e édition.

Publicité

Défiler pour continuer

«On a fermé une journée et deux heures et demie plus tôt que prévu. À 19h, on est sorti pour demander aux gens où ils habitaient. Ils venaient tous d’Amos, alors on a poursuivi le spectacle jusqu’à 19h30. On savait qu’ils pourraient ainsi rentrer avant le couvre-feu. S’il y avait eu des gens de Val-d’Or ou Rouyn-Noranda, on aurait tout arrêté à 19h», précise Caroline Dupré.

Toutefois, comme le veut la tradition, les 23 500 lumières ne sont pas éteintes le 9 janvier. Seule la programmation des 12 chansons avec les narrations a pris fin. L’éclairage est demeuré présent de façon statique jusqu’au 17 janvier, date à laquelle la famille a procédé à la fermeture à son mur des anges qui rend hommage à des enfants décédés.

1000 $ pour les enfants

La pandémie a eu un autre impact sur la 10e édition de Son et Lumière CCYME, alors que la boîte de dons a été retirée afin d’éviter les rassemblements extérieurs potentiels. Pour compenser, la famille a invité les gens à faire des dons en ligne, mais cette formule a connu moins de succès, alors que seulement 1000 $ ont été amassés au profit de la pédiatrie (via la Fondation hospitalière d’Amos) et du Comité du Père Noël de La Motte.

«On se disait depuis quelques années qu’on aurait sûrement plus de dons avec un virement Interac. On l’a mis cette année et on ne savait pas trop à quoi s’attendre, mais on s’attendait à ce que ça fonctionne plus. On a eu la confirmation que c’est sur le coup de l’émotion, de l’émerveillement, que les gens sont portés à donner. C’est sûr que la boîte va revenir le 1er décembre 2021. On va trouver une façon de le faire de façon sécuritaire pour nous et pour les gens qui vont mettre un don», assure Caroline Dupré.

À ce jour, l’événement annuel a permis de remettre 18 382 $ à des organismes qui œuvrent auprès des enfants, dont 8500 $ au département de pédiatrie.

 

Des remerciements

La famille Dupré-Lacroix profite de l’occasion pour remercier les narrateurs qui ont prêté leur voix et partagé leur tradition des Fêtes cette année: Damien Durocher, Louis Pelletier, Mo, Isabelle Harvey, Charles Bergeron, François Munger et Mathieu Higgins. Elle est aussi très reconnaissante à l’endroit de son voisin d’en face, Denis Duguay, qui continue d’offrir généreusement son stationnement aux spectateurs, qu’elle remercie du même souffle pour leur présence aux représentations.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média