Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

02 février 2021

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Noyade à Amos: le BEI a terminé son enquête

Le dossier est sur le bureau du DPCP

BEI repechage SQ Amos

©gracieuseté

Le corps de Dany Leduc avait été repêché un peu avant 20h, le 27 septembre, à Amos.

Le Bureau des enquêtes indépendantes du Québec (BEI) a terminé son travail dans le dossier du décès de Dany Leduc, 32 ans, survenu lors d’une intervention policière le 27 septembre dernier, à Amos.

Le rapport, qui demeure confidentiel puisqu’il renferme des renseignements sensibles et nominatifs ainsi que des éléments d’enquête, a été remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) et au Bureau du coroner, le 22 décembre dernier. Le DPCP doit maintenant déterminer, à la lumière de ce rapport, s’il y a matière à déposer des accusations contre les policiers impliqués.

Selon le communiqué émis le 29 janvier par le BEI, deux policiers de la Sûreté du Québec ont répondu vers 1h35 à un appel fait 20 minutes plus tôt au 911 à propos d’un individu qui semblait s’acharner sur un distributeur avec une barre de fer dans un lave-auto de la rue Principale Sud.

L’homme a pris la fuite à leur arrivée et l’un des policiers l’a poursuivi en lui demandant de s’arrêter. Mais il s’est plutôt dirigé vers la rivière Harricana, dans laquelle il s’est avancé en dépit du policier qui lui demandait de revenir à la rive.

Le second policier est arrivé sur la rive avec une corde de survie, qu’il a lancée avec succès à l’individu, qui l’a saisie. Le policier l’a alors tiré vers la rive, mais l’homme a finalement lâché la corde pour rendre de nouveau le large à la dérive. Les agents l’ont suivi le long du rivage et lui ont lancé la corde une nouvelle fois, mais il l’a ignorée et a poursuivi sa dérive dans la rivière, avant d’entreprendre de la traverser.

Les policiers ont vu l’individu pour la dernière fois vers 1h55. Durant la nuit, des recherches ont été effectuées sur les deux rives par des policiers, tandis que les pompiers ont patrouillé sur la rivière en chaloupe. Ce n’est que plusieurs heures plus tard, vers 18h40, que des plongeurs de la Sûreté du Québec ont localisé le corps de la victime dans la rivière.

Rappelons que le BEI doit enquêter tous les cas où une personne autre qu’un policier en service, décède, subit des blessures graves ou est blessée par arme à feu utilisée par un policier lors d’une intervention ou durant sa détention par un corps policier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média