Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 février 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Arénas: prolongation à certains endroits, fermeture à d’autres

Le confinement de janvier et l’incertitude forcent les municipalités à prendre des décisions

Arena_Dave_Keon

©Archives

Les arénas de certaines petites municipalités pourraient bien fermer dans les prochaines semaines. Du côté de Rouyn-Noranda, on compte prolonger quelque peu l’ouverture si les annonces sont positives dans les prochaines semaines.

La situation des arénas en région prendra une tournure différente selon les différentes municipalités au cours des prochaines semaines. Si des villes comme Rouyn-Noranda prolongeront leur saison, d’autres comme Ville-Marie fermeront leur aréna plus tôt que prévu.

Alors que, habituellement, les arénas ferment en séquence à partir de la fin mars jusqu’à la mi-mai à Rouyn-Noranda, le service des arénas ajoutera environ un mois d’activité sur ses patinoires.

«On a reçu des requêtes du hockey mineur et du patinage artistique en raison du confinement qu’il y a eu en janvier. À leur demande, on pense étirer leur saison jusqu’à la fin mai. Ce sera la même chose pour le curling», a soutenu le directeur du Service des arénas de la Ville de Rouyn-Noranda, Carl Bergeron.

Si le plan est prévu, les annonces du gouvernement dans les prochaines semaines pourraient changer les choses. «On veut offrir nos plateaux aux citoyens et aux organisations, mais notre règle numéro 1 est de respecter les règles de la santé publique. On pourrait reconsidérer les choses en fonction des annonces», a fait valoir M. Bergeron.

Si la Ville de Rouyn-Noranda souhaite permettre aux jeunes de pratiquer leur sport favori, elle n’oublie pas les adultes non plus. «On a plusieurs ligues de hockey adulte qui veulent finir leur saison. Notre priorité est les enfants, mais on veut qu’eux aussi puissent la finir», a exposé Carl Bergeron.

Fermeture pour d’autres

De son côté, Ville-Marie a annoncé qu’elle fermera les compresseurs de l’aréna Frère Arthur-Bergeron dès maintenant. «Normalement, on ferme l’aréna le 31 mars, mais le conseil municipal et la direction ont décidé de procéder plus tôt en raison des coûts et de l’incertitude des prochaines semaines», a indiqué la directrice des communications et de la vie communautaire, Geneviève Boucher.

La municipalité avait gardé l’aréna ouvert depuis le nouveau confinement. «On voulait être prêt à ouvrir dès la levée de celui-ci, mais avec les nouvelles règles, ça ne fait pas de sens de continuer de le rouvrir pour le refermer peut-être dans un mois», a fait valoir Mme Boucher.

Ville-Marie ne laisse cependant pas tomber ses citoyens. «Nos équipes ont créé un anneau de glace pour offrir une alternative, a mentionné Geneviève Boucher. On a aussi ouvert les sentiers de la grotte et bonifié le prêt de raquettes à la bibliothèque. Nos ligues et nos équipes comprennent notre décision de fermer l’aréna et on permet à la population d’avoir accès à d’autres activités en plein air.»

La Sarre: évaluation en cours

Du côté de la Ville de La Sarre, on indiquait que l’aréna serait ouvert jusqu’au 22 février et qu’en fonction des annonces de Québec et de la santé publique, une décision serait prise à ce moment sur le moment de la fermeture de leur aréna. Selon nos informations, si un allégement des restrictions pour le sport collectif devaient être annoncés par le gouvernement, celles-ci ne seraient effective qu’en mars. 

Notons que les coûts de maintien des arénas sont plus élevés lorsque le temps se réchauffe et que, normalement, en région, la saison se termine entre la fin mars et le début mai. 

Notons que les coûts de maintien des arénas sont plus élevés lorsque le temps se réchauffe et que, normalement, en région, la saison se termine entre la fin mars et le début mai.

Des activités qui reprennent à Rouyn-Noranda

Si le hockey est en mode arrêt, le patinage artistique a repris à Rouyn-Noranda. «C’est vraiment très strict. Il peut y avoir une entraîneure et une patineuse par zone. Ainsi, on peut avoir trois patineuses et trois entraîneures sur la glace en même temps», a expliqué Carl Bergeron. D’autres activités ont aussi repris dans les arénas comme le patin libre. «On a une limite d’une quarantaine de personnes pour permettre de respecter la distanciation», a-t-il expliqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média