Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

16 février 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Une des premières saisies de purple dans la région

L’accusé demeure en détention préventive

Purple

©Police provinciale de l'Ontario

Il s’agirait d’une des premières saisies en Abitibi-Témiscamingue de purple, une drogue qui combine le fentanyl et l’héroïne. Quelques saisies ont cependant été réalisées depuis 2018 dans les régions de Sudbury et de Sturgeon Falls, dans le Nord de l’Ontario.

Arrêté le 11 février à Saint-Bruno-de-Guigues à la suite d’une des premières saisies de purple en Abitibi-Témiscamingue, Sébastien Brouillard-Gamelin, 28 ans, devra demeurer sous les verrous en attendant la suite des procédures judiciaires à son endroit.

Âgé de 28 ans, l’homme fait face à plusieurs accusations, dont un chef de trafic de stupéfiants et deux de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic. «Les policiers ont notamment saisi du crystal meth et du purple, une drogue qui mélange le fentanyl et l’héroïne. À notre connaissance, il s’agirait d’une des premières saisies de cette drogue réalisées sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue», a indiqué Me Pierre-Olivier Savard, du Directeur des poursuites criminelles et pénales de l’Abitibi-Témiscamingue.

Deux chefs de possession d’arme prohibée ont également été déposés contre Sébastien Brouillard-Gamelin, tout comme un chef de bris d’ordonnance. «L’individu était déjà sous le coup d’une interdiction de posséder des armes, alors que les agents ont saisi à son domicile une carabine de calibre .22 tronçonnée, un taser et deux arbalètes», a précisé Me Savard.

Le 15 février, l’accusé a comparu au Palais de justice de Ville-Marie pour son enquête sur remise en liberté. Il avait alors choisi de se représenter sans avocat. «Le juge Claude P. Bigué a estimé que les garanties soumises par M. Brouillard-Gamelin étaient insuffisantes pour garantir la sécurité du public, a mentionné Me Pierre-Olivier Savard. Il a donc ordonné que l’accusé demeure en détention préventive jusqu’à son retour devant le Tribunal, le 22 mars. Il devrait, à ce moment-là, s’être trouvé un avocat pour le représenter.»

Lors de l’opération policière à Saint-Bruno-de-Guigues, une femme âgée de 29 avait aussi été arrêtée en même temps que Sébastien Brouillard-Gamelin. Elle a cependant été libérée sans que des accusations soient portées contre elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média