Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

17 février 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Autre séquence de victoires pour les Huskies

Huskies Rouyn-Noranda Samuel Richard

©LHJMQ/Jonathan Roy

Samuel Richard continue de multiplier les bonnes performances. Le cerbère a repoussé 39 des 40 tirs dirigés vers lui.

Les Huskies continuent d’obtenir des résultats intéressants. Même s’ils ont connu une deuxième période atroce, la meute a trouvé un moyen de revenir de l’arrière pour finalement l’emporter 2 à 1 en fusillade face aux Saguenéens de Chicoutimi et signer une 4e victoire de suite.

«C’est vraiment bon pour notre confiance. On a gagné 7 de nos 10 derniers matchs et on n’a pas joué contre de mauvaises équipes dans cette séquence. En plus, les Saguenéens sont une bonne équipe de hockey. Ce que j’ai aimé, c’est la façon qu’on a joué. On est pas mal plus constant dans la façon qu’on le fait», a souligné l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

«On n’était pas la meilleure équipe sur papier, mais on a démontré qu’on pouvait rivaliser avec eux. On va se présenter à chaque match. On sait qu’en travaillant en équipe, on va accomplir de belles choses», a ajouté Alexandre Pellerin.

Une deuxième difficile

Encore une fois, Samuel Richard a été impeccable stoppant 39 des 40 tirs dont 18 des 19 tirs en deuxième période. «Il a été l’étoile de ce match. Il nous a gardés à un but d’écart», a fait valoir Mario Pouliot.

Cette deuxième fut effectivement difficile pour la meute. «On ne jouait pas contre des pieds de céleri. Le match a changé d’allure sur une punition en deuxième période où on avait trop d’hommes sur la patinoire. Après ça, on a joué sur les talons et les Saguenéens ont gagné du momentum. Il était les premiers sur la rondelle. Notre exécution n’était pas bonne. On a aussi eu des occasions de faire les jeux et on ne l’a pas fait», a soutenu Mario Pouliot.

Le message a été simple. «On devait jouer simple, envoyer des rondelles derrière leurs défenseurs. On n’avait pas beaucoup de tirs après deux périodes. On se devait d’envoyer chaque rondelle vers leur filet en troisième et on a été cherché un gros but», a signalé Alexandre Pellerin.

«Après la deuxième, on devait resetter. On devait se remettre à jouer et arrêter de les regarder. Chapeau à nos joueurs, ils l’ont fait. On a repris notre sang-froid. On a créé des opportunités et Alexis Shank a fait une différence en troisième et en prolongation», a ajouté Mario Pouliot.

Deux buts

En milieu de deuxième période, quelques secondes après avoir écoulé une punition, les Huskies ont cédé un premier but. Un échange entre Hendrix Lapierre, Dawson Mercer et Pierrick Dubé (7e) a mené au filet de ce dernier.

La meute a finalement répliqué en milieu de troisième période. Sur un deux contre un, un échange entre Oleksii Myklukha et William Rouleau (10e) a permis à ce dernier de créer l’égalité.

En fusillade, Mathieu Gagnon et Samuel Johnson ont marqué pour la meute alors que Dawson Mercer a été le seul marqueur pour les Saguenéens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média