Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 février 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Réfection de la courbe Brière: le contrat de déboisement alloué

Courbe Brière

©Photo: Archives

La fameuse courbe Brière se trouve au bout de cette ligne droite, près du Kilomètre 555 de la route Transcanadienne 117, à environ 3 km de Rivière-Héva.

On commence à percevoir les premiers balbutiements des éventuels travaux de réfection de la fameuse courbe Brière, sur la route 117, entre Malartic et Rivière-Héva.

Le conseil des maires de la MRC Vallée-de-l’Or a en effet octroyé, mercredi à son assemblée mensuelle, le contrat de déboisement du secteur concerné à l’entreprise Sylviculture La Vérendrye d’Amos, au coût d’environ 55 000 $.

La correction de cette courbe située à 3 km du village de Rivière-Héva est réclamée par les citoyens et les élus locaux depuis des lunes en raison des nombreux accidents qui y sont survenus au fil du temps. C’est notamment à cet endroit que le célèbre hockeyeur de Malartic Michel Brière aurait subi, en mai 1970, l’accident auquel il allait succomber 11 mois plus tard, des suites de ses blessures.

«Je suis agréablement surpris que le MTQ (ministère des Transports) finisse par aller de l’avant dans ce dossier. C’est une portion de la route 117 à haut niveau d’accidents et on sait maintenant qu’à un moment donné, nous pourrons voir la solution à cette problématique, a mentionné le maire de Val-d’Or, Pierre Corbeil, durant l’assemblée de la MRCVO.

«J’aurais voulu qu’on règle ça alors que j’étais dans une vie antérieure (lorsqu’il siégeait au Conseil des ministres du gouvernement libéral de Jean Charest), mais je n’ai pas été là assez longtemps. Comme quoi il faut être patient», a raconté M. Corbeil.

Martin Ferron: «Il y a eu trop de décès»

Martin Ferron, préfet de la MRCVO et maire de Malartic, a aussi exprimé sa satisfaction durant la même assemblée. «Ce sera un gros problème de réglé, a-t-il affirmé. Les promesses et les engagements dans ce dossier remontent à plus de 20 et même 30 ans. Ça fait trop longtemps et il y a eu trop de décès», a renchéri M. Ferron.

Invité à faire savoir à quelles dates il prévoyait amorcer les travaux de déboisement et ensuite les travaux de réfection proprement dits de la courbe Brière, le MTQ a indiqué qu’il allait nous revenir là-dessus à une date ultérieure.

Rappelons que ce projet, à moins que les choses aient changé, consiste en la construction d’une nouvelle portion de route de 2 km, laquelle inclurait une voie de dépassement de 1,2 km vers le sud-est (direction Val-d’Or). Une fois les travaux terminés, l’actuel tronçon de route concerné deviendrait un chemin municipal de Rivière-Héva.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média