Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

06 mars 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Cinq fosses à Casa Berardi

Leur exploitation pourrait limiter l’empreinte environnementale du complexe minier

Casa_Berardi_fosse_EMCP

©Hecla Québec

La fosse EMCP, première à être exploitée sur la propriété Casa Berardi, devrait cesser ses opérations en février 2022. D’ici là, Hecla Québec devrait avoir amorcé à l’automne l’exploitation d’une deuxième fosse, à l’extrême est de la propriété.

Alors qu’Hecla Québec opère présentement deux mines souterraines et une mine à ciel ouvert sur sa propriété Casa Berardi, au nord de La Sarre, la mise en production éventuelle de quatre fosses supplémentaires pourrait limiter l’empreinte environnemental du complexe minier.

Les réserves minérales actuelles de Casa Berardi lui assurent une durée de vie allant au moins jusqu’en 2034. Hecla Québec croit cependant que l’exploitation des nombreuses ressources découvertes par les travaux d’exploration pourrait prolonger de plusieurs années cette échéance.

«Au total, Casa Berardi compte une soixantaine de lentilles minéralisées sous terre réparties dans environ 110 chantiers, a précisé Alain Grenier, vice-président et directeur général [qui, depuis cet entretien, a quitté pour la retraite]. Notre complexe comprend deux mines souterraines, la mine Ouest et la mine Est, une usine de traitement sur le site de la mine Est ainsi que la fosse EMCP située, elle aussi, à proximité de la mine Est. Cette dernière devrait cesser ses activités en février 2022. D’ici là, nous devrions avoir mis une deuxième fosse, la 160, en production à l’extrême est de notre propriété. Nous prévoyons le faire aux alentours de l’automne. À terme, nous devrions exploiter cinq fosses, mais pas toutes en simultané.»

Des avantages environnementaux

Publicité

Défiler pour continuer

Outre le minerai qu’elle compte en tirer, Hecla Québec pourrait tirer avantage de ces fosses pour limiter l’empreinte environnementale du complexe Casa Berardi. «Lorsque nous allons commencer les travaux pour la fosse 160, nous allons utiliser une partie de la fosse EMCP pour y entreposer la roche stérile. Cela va nous éviter d’avoir à aménager une halde. Quand la fosse EMCP aura cessé définitivement sa production, nous allons poursuivre les travaux de remblayage. Nous analysons également l’option de l’utiliser comme parc à résidus», a indiqué M. Grenier.

Outre la mise en production des quatre fosses supplémentaires, Hecla Québec consacrera des efforts particuliers à l’exploration en profondeur afin d’accroître les ressources de ses deux mines souterraines et en prolonger la durée de vie. «Nous sommes très fiers de notre bébé, a commenté Alain Grenier. Il a encore un bel avenir devant lui.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média