Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 mars 2021

Ottawa appuie le virage vert de trois organisations

Plus de 1,7 M $ pour créer et maintenir 17 emplois

ASDR traitement eaux

©gracieuseté - ASDR

Le traitement des eaux fait partie des expertises développées par l’entreprise régionale ASDR.

Ottawa a annoncé l’octroi de plus 1,7 M $ à trois organisations pour les accompagner dans leur virage vert, lutter contre les changements climatiques et stimuler la relance économique de la région en marge de la pandémie.

L’annonce a été faite par Élizabeth Brière, députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, le 5 mars dernier. Cette aide provient de Développement économique Canada.

«La crise climatique demeure l’un des défis les plus importants de notre époque. Il est donc primordial d’encourager des entreprises et organismes comme ASDR Canada, l’Association de l’exploration minière du Québec et H2Lab à développer des procédés et des produits plus environnementaux, tout en améliorant leurs avantages concurrentiels et leurs perspectives d’avenir. En plus de favoriser la compétitivité de nos industries et la croissance économique, la réduction de l’empreinte écologique contribue à bâtir des communautés plus saines», affirme Mme Brière, dans un communiqué.

ASDR Canada, une entreprise de Malartic, a reçu une contribution remboursable de 713 250 $ qui lui permettra d’effectuer des essais en laboratoire et en chantier d’une unité pilote visant l’optimisation de l’efficacité de l’ozone et l’ozonation catalytique dans le traitement des eaux, d’implanter des outils technologiques pour assurer une gestion optimale de ses opérations de fabrication et de mettre en œuvre une stratégie de commercialisation. Le tout doit mener à la création de 15 emplois.

Publicité

Défiler pour continuer

De son côté, l’Association de l’exploration minière du Québec, dont le siège social est situé à Rouyn-Noranda, a obtenu une contribution non remboursable de 500 000 $. Celle-ci lui permettra de payer les consultants qui accompagneront des entreprises dans leurs démarches pour l’obtention de la certification ÉcoLogo, puis les frais inhérents à la promotion de ces mêmes entreprises. L’aide permettra de créer un emploi et d’en maintenir un autre.

Pour sa part, H2Lab, une entreprise locale établie à Rouyn-Noranda, Val-d'Or, Sainte-Agathe-des-Monts, Joliette et Laval, s’est vu octroyer une contribution remboursable de 500 000 $ pour faire l’acquisition et l’installation d’un analyseur de métaux et ses composantes ainsi que pour réaliser l’agrandissement de son laboratoire de Rouyn-Noranda. H2Lab pourra ainsi optimiser ses services d’analyse pour l’industrie minière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média