Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

09 mars 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Guitares du Monde déménagent à l’automne

Le festival est reporté, mais pas annulé

FGMAT Matt Andersen

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le Festival des Guitares du Monde en Abitibi-Témiscamingue repousse la tenue de son édition 2021 à la fin de septembre ou au début d’octobre.

Le Festival des Guitares du Monde en Abitibi-Témiscamingue (FGMAT) devait avoir lieu du 29 mai au 5 juin. Mais pour s’assurer de sa tenue, en raison de l’incertitude qui plane à cause de la pandémie, l’événement aura lieu vers la fin de septembre ou au début d’octobre.

«On tient à tenir notre événement, et nous sommes à l’écoute des festivaliers, qui veulent retrouver leur festival le plus tôt possible, mais aussi le plus sécuritairement possible. C’est pourquoi ce changement de dates est essentiel cette année. Nous reviendrons à nos dates habituelles en 2022», a fait valoir le président du FGMAT, Jean Royal. 

«En repoussant notre événement de quelques mois, on espère voir la situation pandémique s’améliorer et ainsi avoir les conditions réunies pour réaliser un beau festival. On est motivés, mais prudents», a ajouté la directrice du FGMAT, Nathalie Grenier. 

Rappelons que l’an dernier, le comité organisateur avait dû annuler l’événement, mais qu’il avait tout de même réussi à tenir des rendez-vous virtuels lors de la semaine du FGMAT, ce qui avait permis aux mélomanes de se laisser bercer par les douces mélodies de certains artistes. 

Publicité

Défiler pour continuer

Un FGMAT hybride 

Le scénario automnal semblait le plus réaliste, selon l’équipe. «Le scénario actuel consiste à offrir un festival hybride avec des concerts d’artistes sur scène, l’accueil de spectateurs en salle (même si réduit) et une diffusion en ligne», a indiqué M. Royal. 

«Nous espérons que des allègements seront annoncés, mais on sait qu’on devra fort probablement travailler avec des jauges réduites pour satisfaire aux normes de la santé publique. Voilà pourquoi la diffusion en ligne est envisagée. On veut atteindre le plus de gens possible», a-t-il ajouté. 

Certaines salles de spectacles comme le Petit Théâtre sont des lieux qui pourraient permettre ce mixte entre la diffusion en salle et en ligne. «Elle est bien équipée et compte sur une équipe formidable pour nous supporter dans le numérique. On entend faire appel à son expérience pour diffuser des concerts virtuels de qualité», a mentionné le président du FGMAT. 

Un FGMAT canadien… mais avec quelques surprises 

Sur le plan de la programmation, il ne faut pas se surprendre si elle a un accent canadien bien plus prononcé. «Bien évidemment, on promet de surprendre avec des prestations internationales en mode virtuel et, si la situation le permet, de présenter un événement d’un jour en mai… question de donner un avant-goût», a évoqué Jean Royal. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média