Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 mars 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La région pourrait passer en zone jaune

La décision sera prise cet après-midi et sera exposée au public à 17h

vaccination

©Photo archives

Alors que la campagne de vaccination se poursuit, l'Abitibi-Témiscamingue pourrait faire partie des régions qui passeraient en zone jaune à la fin de mars.

Alors que des rumeurs de corridor à Québec laissent entendre que l'Abitibi-Témiscamingue pourrait faire partie des régions qui passeraient en zone jaune à la fin du mois de mars, trois nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés au cours des dernières 24 heures.

Selon des propos rapportés par La Presse, puis par Radio-Canada, le premier ministre François Legault devrait annoncer lors d'un point de presse à 17h aujourd'hui que le Nord-du-Québec, la Côte-Nord et la Gaspésie devraient passer en zone jaune à compter du 29 mars. Il a été question que l'Abitibi-Témsicamingue fasse également partie du lot, mais la décision ne sera prise qu'au cours de l'après-midi.

Advenant le retour en zone jaune, le couvre-feu serait aboli et les rassemblements privés en petits groupes seraient à nouveau permis. Quant aux élèves de secondaire 3, 4 et 5, ils retourneraient à l'école à temps plein plutôt que d'alterner la présence en classe avec l'enseignement à distance. Les médias nationaux ont indiqué que les nouvelles mesures liées à l'école entreraient en vigueur le 29 mars, mais que celles concernant le couvre-feu pourraient être appliquées plus tôt.

En ce qui a trait au bilan régional, trois nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés dans la matinée du 16 mars à partir des données colligées la veille à 16h. Deux de ces cas ont été répertoriés dans la MRC d'Abitibi, tandis que le troisième a été identifié sur le territoire de Rouyn-Noranda. On compte par ailleurs deux hospitalisations en lien avec le coronavirus, mais les personnes ne sont pas à l'unité des soins intensifs.

Publicité

Défiler pour continuer

Le nombre de personnes considérées comme guéries depuis le début de la deuxième vague n'a, pour sa part, pas bougé depuis la veille, demeurant stable à 686 cas. On dénombre en ce moment 25 cas actifs à travers la région, dont 14 dans la MRC d'Abitibi. Les autres cas actifs se retrouvent à Rouyn-Noranda, en Abitibi-Ouest et dans la Vallée-de-l'Or. Chacune de ces trois MRC en compte moins de six, selon les informations fournies par le CISSSAT. Quant au Témiscamingue, il continue de n'afficher aucun cas actif.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média