Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

23 mars 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Le centre-ville de Rouyn-Noranda sera piétonnier

Le projet pilote reconduit pour trois années

Centre-ville piétonnier Rouyn-Noranda _été_2020

©Photo Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Le centre-ville de Rouyn-Noranda demeurera piétonnier pour les trois prochains étés.

Du 14 juin au 15 août, le centre-ville de Rouyn-Noranda sera de nouveau réservé aux piétons. En fait, le projet pilote de l’été dernier est reconduit pour les trois prochaines années.

Comme l’été dernier, l’avenue Principale, de la rue du Terminus Ouest jusqu’à la rue Perreault, ainsi que la rue Perreault jusqu’à l’avenue du Portage seront inclus dans une zone piétonnière.

«Les réponses au sondage par les commerçants et les citoyens ont démontré qu’il fallait sans contredit revenir avec ce projet. En ayant un horizon de trois ans, on va être en mesure de répondre aux préoccupations exprimées et les résoudre», a souligné la conseillère du quartier centre-ville, Claudette Carignan.

«En reconduisant le projet pour trois ans, ça permet à tout le monde d’investir et d’acquérir du matériel en se disant que c’est pour trois étés. Ça permet une meilleure planification. Je crois qu’il y a un potentiel dans ce projet qui n’a pas encore été atteint», a ajouté la mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire.

Publicité

Défiler pour continuer

Du côté de la Société de développement du centre-ville de Rouyn-Noranda (SDC-RN), le travail est déjà amorcé. «À la suite des consultations, on a une liste de choses à améliorer. Par exemple, il faudrait un peu plus d’aires de détente, plus d’aménagements dans les rues. On veut aussi faciliter les livraisons pour les commerçants ou pour les gens qui vont seulement récupérer un colis au centre-ville. On se concentre également à rendre plus accessible le centre-ville pour les personnes à mobilité réduite», a évoqué Chloé Dupont, directrice générale de la SDC-RN.

En évolution

L’an dernier, la zone piétonnière avait commencé très tranquillement avant de voir apparaître des aménagements. «On ne savait pas trop à quoi s’attendre. On ne savait pas non plus si le projet allait durer plus qu’un an. C’était plus une réponse à la pandémie pour laisser plus d’espace à nos commerçants. Là, on a des gens qui sont prêts à investir pour des aménagements et qui ont déjà des idées pour leur devanture», a évoqué Mme Dupont.

«C’est un projet évolutif. On va solliciter les commerçants pour avoir leurs opinions. Déjà, on a un comité qui travaille à améliorer certains points et on va continuer de se réunir», a-t-elle ajouté.

Pour la mairesse, ce projet était, oui, une réponse à la pandémie. «Mais les centres-villes piétonniers existent depuis longtemps en Europe. On voulait créer plus d’espace pour nos commerçants. On a encore beaucoup d’inconnus au niveau des mesures sanitaires, mais je demeure convaincue que ce sera une nouvelle fois un succès», a fait savoir Mme Dallaire.

La municipalité souhaite jouer un rôle de facilitateur dans l’amélioration des aménagements. «Il y a certaines choses qu’on peut offrir. On travaille en collaboration avec la SDC-RN. Il y a eu des demandes de sa part pour certains équipements. On veut vraiment être facilitateur dans ce projet», a soutenu la mairesse.

Une programmation plus soutenue

Un autre des améliorations sera notamment la création d’une programmation estivale en bonne et due forme. «L’an dernier, faute de temps et comme on était un peu dans l’inconnu face aux rassemblements possibles, on n’a pas nécessairement eu l’animation souhaitée. Là, on s’est familiarisé avec les règles. On va avoir plus d’activités comme de petites ventes trottoirs. On a aussi quelques projets de spectacles. Avant le début de la zone, une programmation pour tout l’été sera lancée», a soutenu la directrice générale de la SDC-RN.

Si la vie peut reprendre son cours relativement normalement, le projet de zone piétonnière pourrait bien vivre un nouveau souffle. «Éventuellement, on aimerait avoir un été avec des spectacles et des gens qui se rassemblent autour d’artistes, mais on n’est pas encore là. On ose croire que ce sera possible en 2022 ou en 2023», a indiqué Chloé Dupont.

Commentaires

24 mars 2021

pierremorissette

rectification c est glencore qui a repris tous les actifs de noranda mines et non x-strata

28 mars 2021

pierremorissette

excellent la peatonale, ca va revigorer le centreville

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média