Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 mars 2021

COVID-19: Quelques assouplissements malgré la hausse des cas

Les rassemblements publics extérieurs de 12 personnes seront à nouveau permis

Covid-19

©Photo -archives

Malgré la hausse de cas, la direction de la santé publique assouplit les règles de confinement.

La direction du CISSSAT a annoncé quelques mesures d’assouplissement des règles de confinement malgré une hausse importante de cas dans la région ainsi qu’une éclosion dans l’école primaire de Malartic.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 a augmenté de 30 depuis le vendredi 19 mars. De ce nombre, 17 cas ont été détectés dans les deux derniers jours. Une éclosion est d’ailleurs présentement en cours à l’école primaire de Malartic.

Malgré cette hausse du nombre de cas, la direction du CISSSAT a annoncé, lors de son point de presse hebdomadaire du 25 mars, que les regroupements allant jusqu’à 12 personnes dans des endroits publics externes seront permis à partir du vendredi 26 mars.

«À partir de demain [vendredi le 26], ce sera 12 personnes qui pourront faire une activité extérieure dans des lieux publics tout en respectant les mesures sanitaires en place comme la distanciation, le port du masque et toute autre mesure nécessaire», a indiqué la PDG du CISSSAT, Caroline Roy.

Publicité

Défiler pour continuer

La direction rappelle que les rassemblements intérieurs et extérieurs dans des endroits privés sont toujours interdits pour le moment.

Reprises au niveau scolaire

En plus des mesures d’assouplissements au niveau des réunions de 12 personnes, la direction du CISSSAT a annoncé la reprise de certaines activités scolaires pour les élèves de la région. «Il sera maintenant possible de reprendre les activités parascolaires ainsi que les activités pédagogiques particulières, a affirmé Mme Roy. Il sera également possible d’organiser des activités intraécoles, donc de mélanger certains groupes-classes.»

Campagne de vaccination

La direction du CISSSAT a par ailleurs mentionné que la campagne de vaccination va bon train en région. «L’Abitibi-Témiscamingue reçoit autant de vaccins que les autres régions du Québec, a rassuré Caroline Roy. On a même reçu plus que notre ratio de population du fait qu’il y a une grande proportion de nos cas confirmés qui sont issus du variant sud-africain, plus facilement transmissible.»

L’approvisionnement des vaccins se fait équitablement entre les différentes MRC de la région au fur et à mesure que le CISSSAT reçoit les doses. «D’ici quelques semaines, on devrait recevoir des commandes hebdomadaires suffisantes pour approvisionner tous les territoires de la région», a ajouté Mme Roy.

Pour le moment, les vaccins sont toujours accessibles pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Les personnes plus jeunes seront vaccinées plus tard dans l’année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média