Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine Audacieux

Retour

26 mars 2021

L’AMI HONDA, clairement plus qu’un slogan!

L'Ami Honda

La première chose qui frappe en entrant dans les tout nouveaux locaux de L’Ami Honda, c’est l’ambiance. Qu’il s’agisse de l’accueil personnalisé directement à la porte ou encore de la convivialité évidente qui règne au sein du personnel, la chaleur de l’endroit n’a d’égal que la beauté des lieux, tout aussi éclatants que chaleureux!

Même si la réputation de L’Ami Honda n’est plus à faire dans la région, il est toujours intéressant de savoir comment s’est bâtie une entreprise et quelles sont les valeurs l’ayant amenée là où elle est aujourd’hui. Il faut remonter à la fin des années 1980 pour voir apparaître l’ancêtre de L’Ami Honda, à savoir Automobile L’Ami JeanClaude (vous vous en souvenez?)!

Peu de temps après ce démarrage, un jeune homme début vingtaine est engagé comme commis aux pièces. C’est le début d’une belle aventure pour Pierre Cloutier, qui gravira ensuite tous les échelons, le menant à devenir rien de moins que propriétaire unique en 2005. Deux partenaires, Patrick Delisle et Jérémie Madore, viendront par la suite former l’équipe d’actionnaires avec Pierre.

Tout au long de son parcours, Pierre Cloutier s’est assuré d’imprégner une culture d’entreprise à son image: être performant tout en ayant du plaisir, sans oublier son prochain. Et c’est exactement l’âme du concessionnaire automobile 30 ans plus tard. Chez L’Ami Honda, il n’y aucun employé, mais plutôt une équipe de plus ou moins 45 joueuses et joueurs tous engagés pour la même formation, chacun(e) à sa position et avec son importance.

Publicité

Défiler pour continuer

Toujours dans la thématique du hockey, il existe chez L’Ami Honda le programme PUCK, un programme de valeurs à l’interne. Sans oublier que jusqu’à l’éclatement de la COVID-19, une séance de poignée de mains faisait office de rituel bien ancré dans le quotidien matinal de l’ensemble de l’équipe.

Incendie spectaculaire!

Pierre Cloutier va malgré lui se souvenir longtemps du jour de ses 51 ans, le 17 février 2020. Ce soir-là, un feu éclate dans l’un des bâtiments, entraînant pratiquement une perte totale des lieux. La chaleur atteint même les 700 degrés Fahrenheit à certains endroits. Rapidement, la direction organise ni plus ni moins qu’un campement avec de nombreuses roulottes de chantier afin d’y installer les différentes équipes.

COVID-19

Encore sous le choc de l’incendie survenu un mois plus tôt, l’équipe de L’Ami Honda doit ensuite, comme tout le Québec et la planète entière, faire face aux nombreux défis engendrés par la pandémie, dont la fermeture complète des commerces jugés non essentiels, tels les concessionnaires automobiles. Mais qu’à cela ne tienne, la valeureuse équipe tient le fort malgré l’incendie et la pandémie, pour finalement se retrouver près d’un an plus tard dans une toute nouvelle bâtisse moderne, fonctionnelle et invitante.

Pas comme les autres

Ce que l’on retient en apprenant à découvrir la culture et les valeurs de L’Ami Honda, c’est cette recherche d’une identité propre qui se distingue. Chez L’Ami Honda, pas question de faire du copié-collé. « Ici, on cherche constamment à sortir des sentiers battus. La dernière chose que nous voulons, c’est imiter les autres. S’en inspirer parfois, mais surtout chercher des façons de faire qui nous rejoignent autant dans nos méthodes de travail qu’en publicité», explique Myriam Cloutier, adjointe aux ventes.

Connaissez-vous bien des entreprises de près de 50 personnes n’ayant aucun comité social? C’est pourtant le cas chez L’Ami Honda, ce qui n’a jamais empêché la tenue de nombreuses activités et sorties même à l’extérieur de la région. « Personnellement, je me fais un devoir de rechercher le “wow!” auprès d’un maximum de mes collègues. Évidemment, je reçois de l’aide précieuse, particulièrement au moment de l’activité. Mais je fais le maximum pour surprendre toute l’équipe afin que chacun de nous soit agréablement surpris», mentionne Myriam Cloutier.

La fondation

Au-delà d’avoir du plaisir et d’être performant au travail, une des valeurs de L’Ami Honda consiste à contribuer à sa communauté en redonnant à ceux qui sont dans le besoin. Ainsi, depuis plusieurs années, la Fondation L’Ami Honda remet bon an mal an de 8000 à 9000$ dans la collectivité. Un comité indépendant est chargé d’identifier de jeunes sportifs qui, sans l’aide de la Fondation, cesseraient possiblement de pratiquer le hockey, faute d’argent pour l’achat de l’équipement. Et il faut savoir que l’unique entrée d’argent de cette fondation provient de la vente des différents modèles Honda.

Achat local

Chez L’Ami Honda, malgré le fait que l’on ne puisse s’approvisionner en automobiles dans la région, on fait le maximum afin d’encourager l’achat local et pas seulement dans les dépenses de l’entreprise. « Nous remettons régulièrement des certificats de PME locales afin d’inviter notre personnel à encourager l’économie d’ici. Je taquine personnellement ceux et celles qui ont l’Amazon bien développé en les invitant à voir si tel ou tel truc ne serait pas disponible localement», signale Myriam Cloutier.

Signature

Si l’on effectuait un sondage demandant aux gens dans la rue de nous dire spontanément quelle image ils ont lorsqu’on évoque le nom de L’Ami Honda, il y a fort à parier que la réponse serait «photo d’équipe»! À l’image de la superbe photo de la loge de l’entreprise à l’Aréna Iamgold, les dirigeants de L’Ami Honda ont toujours fait en sorte de mettre en avant-plan l’ensemble de l’équipe composant le personnel. Une recette qui, de toute évidence, fonctionne!

Ici, on cherche constamment à sortir des sentiers battus.

L'Ami Honda

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média