Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine Audacieux

Retour

26 mars 2021

Noréa Foyers Abitibi: De la chaleur et du plaisir

noréa foyers

Derrière chaque entreprise se cache évidemment un entrepreneur et derrière celui-ci se cache aussi une histoire. La plupart de ces récits sont généralement tout sauf ennuyants, et le parcours de Jacques Gagné est effectivement rocambolesque!

Lorsque l’on entre dans l’invitante salle de démonstration de Noréa Foyers Abitibi, sur le boulevard Industriel à Rouyn-Noranda, on est rapidement surpris de la gamme de produits de qualité qui y est offerte. Si bien des gens traversent la porte du commerce pour magasiner un foyer ou remplir une bonbonne de propane, la plupart apprendront que l’on y trouve l’excellente marque d’aspirateurs centraux Cyclo Vac, une gamme de hottes de cuisinière, des sauces et épices barbecue québécoises, des purificateurs d’air et, évidemment de nombreux appareils fonctionnant au gaz, aux granules et au bois.

Noréa Foyers Abitibi se démarque par la qualité, l’efficacité et la durabilité des appareils vendus, entre autres, et le service spécialisé concernant chaque achat. Dès que le client franchit le seuil de la porte, quelqu’un le reçoit, prêt à l’écouter. « Les seules fois ou le client est laissé à lui-même, c’est lorsqu’il y a un achalandage important. Mais on n’abandonne personne et chaque client avec qui nous échangeons peut rapidement saisir que nous sommes des spécialistes de notre domaine et que nous connaissons parfaitement ce que nous vendons. Le client est donc assuré de repartir avec un équipement qui va correspondre exactement à ses attentes», a expliqué le propriétaire, Jacques Gagné.

Un succès en quatre évictions!

Publicité

Défiler pour continuer

L’aventure de Jacques Gagné débute à la fin des années 1980 lorsque notre entrepreneur, à la mi-vingtaine, fait ses classes dans le secteur du propane chez ICG Propane. C’est ensuite que les montagnes russes débutent. « Je démarre ma première boutique dans un local du bâtiment de ce qui est aujourd’hui Technosub et, assurément, grâce au propriétaire des lieux, Yvan Blais, qui m’a fourni les meilleures conditions possibles pour un jeune entrepreneur qui commence en affaires. Alors que Gagné Propane Plus est lancé et que les choses progressent, Technosub reprend le local et je dois quitter les lieux après environ quatre ans», a-til relaté.

Jacques Gagné quitte donc l’avenue Larivière pour s’installer avec son copain Marc Sylvestre dans les locaux de Location Rouanda, là où opère désormais la SAQ. Les affaires vont bon train jusqu’en 2003, où la morosité de l’économie du moment incite l’homme d’affaires à accepter l’offre alléchante d’un fournisseur, en l’occurrence la réputé compagnie Napoléon, et à devenir directeur du service technique de celle-ci dans la région de Montréal.

«J’ai vendu mon inventaire au propriétaire de Location Rouanda et je suis parti avec ma famille pour une nouvelle aventure. Mais en 2007 et après quatre ans d’exil, je suis revenu en région en me réinstallant de nouveau chez Location Rouanda, de mon ami Marc Sylvestre», a raconté Jacques Gagné.

Alors qu’il réussit à se remettre sur pied avec ce «recommencement», l’homme d’affaires doit de nouveau déménager contre son gré, alors que l’immeuble est vendu afin d’être démoli pour y accueillir la SAQ.

«J’étais évidemment déçu, car les affaires allaient bien et j’avais bien du plaisir à côtoyer mon chum Marc, mais j’ai dû refaire mes valises et aménager dans un nouveau site, cette fois sur le boulevard de l’Université, là où l’on retrouve Rembourrage Expert actuellement. Chaque fois, j’avais l’impression de repartir à zéro avec tous les frais et l’énergie dépensés, et c’était évidemment décourageant. Mais je me suis retroussé les manches et on est parvenus à bien repartir la machine quand, encore une fois, le bâtiment a dû être transformé afin d’y accueillir Rembourrage Expert et encore une fois, on a donc dû réemballer nos boîtes et partir à la recherche d’un nouveau local», s’est remémoré Jacques Gagné.

Cette fois, l’homme d’affaires ne veut plus être locataire et il en parle à celui qui venait d’être son propriétaire à deux reprises. «J’ai expliqué à Jean Dion que j’étais passablement découragé de devoir constamment déménager et que parfois, je ne savais plus vraiment comment orienter la suite. Avec son aide financière, nos échanges ont finalement permis l’achat du terrain et du bâtiment là où nous sommes actuellement. La propriété est maintenant la nôtre depuis plus de trois ans», a-t-il indiqué. Comme quoi la résilience et la détermination peuvent venir à bout de bien des obstacles.

noréa foyers

Le client est donc assuré de repartir avec un équipement qui va correspondre exactement à ses attentes.

Projets et relève

En plus d’ajouter régulièrement de nouveaux produits, comme bientôt des cuisinières au gaz haut de gamme, l’équipe de Noréa Foyers Abitibi est à finaliser les démarches afin d’ajouter un agrandissement de 3800 pieds carrés pour doubler la superficie de sa salle des ventes et de son entrepôt. Et cette équipe, ce n’est plus désormais que Jacques Gagné lui-même. Il peut maintenant compter sur deux nouveaux partenaires, à savoir l’une de ses deux filles, en l’occurrence Véronik Gagné, ainsi que le conjoint de son autre fille, SimonOlivier St-Cyr. « Ils sont passionnés tous les deux et malgré leur jeune âge (21 et 24 ans), ils savent de quoi ils parlent et je leur fais entièrement confiance» a fièrement assuré l’homme d’affaires.

Achat local

Impossible d’échanger avec Jacques Gagné sans aborder le sujet de l’achat local. Plusieurs se rappellent certainement les sorties publiques de ce dernier durant la première vague de la pandémie au printemps 2020.

«J’étais incapable de demeurer les bras croisés en voyant les grandes surfaces vendre de nombreux trucs non essentiels comme des barbecues, articles de pêches, produits saisonniers et autres, alors que nous devions être fermés. J’ai alors créé un site Facebook nommé Entrepreneurs contre la concurrence déloyale et, dans le temps de le dire, nous avions 2000 membres. Après être passé aux nouvelles régionales et dans les médias locaux, j’ai même donné une entrevue à LCN à heures de grande écoute», a-t-il raconté.

Heureusement, les affaires ont non seulement repris normalement, mais Noréa Foyers Abitibi profite désormais aussi de l’engouement des Québécois pour tout ce qui peut agrémenter leur quotidien, particulièrement en temps de pandémie et de confinement. Alors, si vous comptez vous procurer un barbecue de qualité pour le printemps ou tout autre article cité précédemment, ne tardez pas trop et rencontrez les véritables spécialistes de chez Noréa Foyers Abitibi.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média