Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

26 mars 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Trois nouveaux cas de COVID-19 dans la région et une éclosion au Témiscamingue

Un chantier de construction a fermé ses portes

Covid-19

©Photo -archives

Trois nouveaux cas de COVID-19 se sont ajoutés dans la région au cours des 24 dernières heures, tous dans la Vallée-de-l’Or.

COVID-19 - Après une recrudescence des cas en Abitibi-Témiscamingue au cours des derniers jours, la région s'est quelque peu calmée, elle qui a enregistré trois nouveaux diagnostics positifs à la COVID-19 au cours des 24 dernières heures, tous situés dans la Vallée-de-l’Or.

Selon les données publiées par le CISSSAT, un de ces trois nouveaux tests positifs est relié à l’éclosion qui a touché l’école primaire Des Explorateurs de Malartic. Cette personne était déjà en isolement selon la Santé publique régionale.

Par ailleurs, celle-ci a confirmé que la hausse des cas dans la MRC de Témiscamingue est attribuable à une nouvelle éclosion dans un chantier de construction. Cinq travailleurs ont contracté le virus au cours des derniers jours. Quatre d'entre eux ne sont pas originaires de la région. Le chantier a fermé temporairement ses portes et les personnes qui auraient eu des contacts ont toutes été placées en isolement. L’enquête pour déterminer les contacts dans la communauté se poursuivait aujourd’hui (vendredi).

Le nombre de cas actifs de Covid-19 se situe maintenant à 41, soit un de plus que jeudi, pour l’ensemble de l’Abitibi-Témiscamingue. La Vallée-de-l’Or continue d’en avoir la grande majorité avec 33 sur son territoire. Six autres sont répertoriés dans la MRC d’Abitibi (région d’Amos), tandis que les deux derniers se trouvent dans celle du Témiscamingue. Il n’y a donc plus aucun cas actif à Rouyn-Noranda et en Abitibi-Ouest pour le moment. Une personne de la région infectée par le virus est toujours hospitalisée, sans être aux soins intensifs.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média