Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 avril 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Pablo Rodriguez: «On prépare des sentiers, pas des élections!»

Près de 1,4 million $ d’Ottawa pour sept clubs de motoneige et de quad

Motoneige

©Photo: Archives - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Ce n’est pas la fonte des neiges hâtive qui allait empêcher le gouvernement fédéral de supporter financièrement des clubs de motoneige de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec en ce beau début de printemps. Et possiblement en cette année électorale.

Ottawa a ainsi annoncé, jeudi matin, que Développement économique Canada (DEC) allouait près de 1,4 million $ au total à sept clubs des deux régions pour l’entretien des sentiers de motoneige et de quad afin de stimuler la pratique d’activités hivernales et le tourisme. Cette somme sera partagée entre le Club de moto-neige de Malartic, le Club de motoneige d’Amos, le Club Motoneigiste MRC Rouyn-Noranda, le Club Quad du Cuivre Rouyn-Noranda, le Club Moto-neige Matagami, le Club de moto-neige de Lebel-sur-Quévillon et le Club d’auto neige Chibougamau.

«La dernière année a été ‘’rough’’ à cause de la pandémie et en même temps, c’est dans les moments difficiles qu’on voit le meilleur de l’être humain avec des gens qui font une différence par les gestes qu’ils posent, comme ces passionnés qui entretiennent bénévolement les sentiers de motoneige, a souligné Pablo Rodriguez, lieutenant du Québec pour le gouvernement fédéral, qui procédait à l’annonce en mode virtuel au nom de Mélanie Joly, ministre responsable de DEC.

«La motoneige, c’est bon pour l’économie grâce au tourisme et c’est bon pour notre santé car ça fait du bien de sortir au grand air, a-t-il enchaîné. La situation n’est pas facile, mais je dis aux gens de l’Abitibi-Témiscamingue de ne pas lâcher. On va passer à travers tous ensemble.»

Publicité

Défiler pour continuer

Pour mettre la table?

Le gouvernement libéral du Canada multiplie les annonces de subventions dans les différentes régions du Québec depuis un certain temps, ce qui porte à croire qu’il met la table pour d’éventuelles élections cette année. «On prépare des sentiers de motoneige, pas des élections!, a rétorqué M. Rodriguez.

«Les retombées de la motoneige sont bénéfiques pour la qualité de vie des gens. On n’en veut pas d’élections, nous sommes dans une troisième vague de la pandémie, la priorité du gouvernement est de fournir des vaccins et d’en augmenter la rapidité de livraison», a-t-il affirmé.

Une aide fort appréciée

Élections ou pas, cette aide financière d'Ottawa est très appréciée des milieux de la motoneige et du tourisme. «C’est un investissement qui va directement dans l’économie de la région, a signalé Randa Napky, directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue. Les clubs de motoneige font un travail colossal pour la vitalité des petites communautés et tous les journalistes qui viennent de l’extérieur le disent: nous avons les plus beaux sentiers au monde!», a-t-elle lancé.

«Avec plus de 4200 km de sentiers à entretenir, ce qui représente 13% de tout le réseau québécois, la tâche est pharaonesque pour nos 14 clubs de la région, a renchéri Mario Poirier, administrateur régional pour la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec. Ça prend de la machinerie pour assurer cet entretien et l’obstacle majeur est l’achat de surfaceuses. Ce programme (de DEC) est donc vital pour nous», a-t-il fait valoir.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média