Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

13 avril 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Champion de l’Expo-sciences grâce au drainage minier acide

Jacob Martineau a remporté toute une série de prix lors de la finale régionale

Expo_sciences_Jacob_Martineau

©Technoscience Abitibi-Témiscamingue

Le projet proposé par Jacob Martineau consiste à utiliser l’électrolyse pour retirer certains métaux lourds des eaux des parcs à résidus miniers.

Grâce à un projet recourant à l’électrolyse pour récupérer les métaux dans les eaux des parcs à résidus miniers, Jacob Martineau, a non seulement remporté le Premier Prix Hydro-Québec, attribué au meilleur projet de la finale régionale de l’Expo-sciences, mais aussi toute une série d’autres distinctions.

Pandémie de COVID-19 oblige, la finale régionale de cette année s’est tenue à distance le 27 mars par l’entremise de la plateforme de diffusion en ligne Connexion.tv. Âgé de 19 ans et étudiant en préuniversitaire au campus de Rouyn-Noranda du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Jacob Martineau a impressionné le jury avec une expérimentation sur les écosystèmes intitulée «Mise en échec au DMA (drainage minier acide)».

Solution simple à un problème compliqué

Son projet s’attaque à un problème préoccupant pour l’industrie minière: celui de la pollution générée par la présence de métaux lourds dans les eaux des parcs à résidus, lesquelles s’écoulent ensuite dans l’environnement. Plus particulièrement, Jacob Martineau a proposé une solution de récupération des métaux faisant appel au placage électrolytique, une technique qui, grâce à un courant électrique, permet de fixer sur une surface un métal dissout dans une solution.

«Les objectifs visés consistent à réduire le passif environnemental lié aux aires d’entreposage des résidus miniers et de générer des revenus par la récupération des métaux, a précisé Technoscience Abitibi-Témiscamingue, l’organisme en charge de la finale régionale de l’Expo-sciences. Ce traitement serait complémentaire au chaulage, qui est le traitement le plus couramment utilisé pour le drainage minier acide, tandis que d’autres procédés seraient utilisés pour éliminer le fer, un métal problématique lors du placage.»

Riche récolte

En plus du Premier Prix Hydro-Québec, qui lui a assuré une place à la finale québécoise Super Expo-sciences, qui aura lieu en ligne du 22 au 25 avril, Jacob Martineau a également remporté la Médaille d’or niveau collégial du Réseau Technoscience, le Prix d’innovation Ted Rogers, le Prix Antidote pour la qualité de la langue, le Prix Coup de cœur Technoscience Abitibi-Témiscamingue et la Bourse de la Fondation de l’UQAT.

Si son projet se démarque parmi les lauréats de la finale québécoise, Jacob Martineau pourrait faire partie des 20 jeunes scientifiques sélectionnés pour représenter le Québec lors de la finale pancanadienne, qui aura lieu du 17 au 21 mai, toujours en mode virtuel, et peut-être même à l’édition internationale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média