Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

24 avril 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Anne-Clara Couturier poursuit son chemin vers les sommets du soccer

Elle rejoindra une université de St. Louis en première division de la NCAA

Anne-Clara Couturier

©Southeastern University

Anne-Clara Couturier a été nommée recrue de sa conférence à l’automne par les entraîneurs des autres équipes de sa ligue.

Passionnée du ballon rond, Anne-Clara Couturier s’est exilée rapidement vers Montréal. Puis, elle a joint le Fire de la Southeastern University (SEU), situé en Floride. Forte d’une bonne saison, la Rouynorandienne rejoindra, l’an prochain, les Redhawks de la Southeast Missouri State (SEMO), une équipe de première division de la NCAA. 

«C’est un rêve depuis que je suis jeune de jouer dans la NCAA», a lancé Anne-Clara Couturier. Les performances de la Rouynorandienne auront attiré l’œil. «J’ai quand même reçu beaucoup d’offres de division 1. J’en avais cinq vraiment intéressantes, que j’ai pris le temps d’analyser avant de faire mon choix», a-t-elle évoqué. 

Pour elle, ce nouveau défi était nécessaire. «Je vois ça comme un challenge. J’ai encore des choses à améliorer, mais ça va me permettre de sortir de ma zone de confort, encore une fois», a-t-elle confié. 

Il faut dire que la Rouynorandienne devient très possiblement la première footballeuse originaire de la région à évoluer en division 1 de la NCAA. «J’adore représenter les petites régions et démontrer que c’est possible. Quand je regarde le chemin parcouru, ce n’est pratiquement pas réel», a exposé Anne-Clara Couturier. 

Recrue de la conférence 

Utilisée sur l’aile par son équipe actuelle, la Rouynorandienne a épaté la conférence SUN de la NAIA avec ses prestations. Auteure de huit buts, elle occupait le 5e rang des buteuses de sa conférence. Elle a aussi été nommée Recrue de la conférence à l’automne, honneur décerné par les entraîneurs des autres équipes de la ligue. «Ma saison s’est vraiment bien passée. On a perdu un seul match, en prolongation en plus. On va disputer les championnats nationaux en Alabama très bientôt», a mentionné la Anne-Clara Couturier. 

Sur le plan personnel, la joueuse a dû s’habituer à jouer sous le soleil floridien. «Ce fut un peu plus dur au début avec la chaleur parce que c’est vraiment différent, mais ça ne m’a pas pris trop de temps à m’adapter, a-t-elle évoqué. Côté soccer, j’ai vraiment progressé sur le plan physique. J’avais déjà un bon côté technique et vision, mais j’ai vraiment amélioré le côté physique du jeu.» 

À la mode États-Unis 

Anne-Clara Couturier a pu disputer sa saison malgré la pandémie. «Ça s’est bien passé. On a passé des tests COVID souvent et là, pour les nationaux qui s’en viennent, on en passe pratiquement tous les jours. Et les choses étaient prises au sérieux par notre université en Floride», a-t-elle souligné. 

Il faut dire qu’en dehors du campus, la situation floridienne n’a pas été de tout repos. «On a fait vraiment attention parce qu’on ne voulait pas manquer de matchs. On a resté le plus souvent possible en bulle-équipe sur le campus», a mentionné la Rouynorandienne. 

Retour au pays 

Après la fin de sa première année d’études en kinésiologie et en éducation physique, Anne-Clara Couturier reviendra en Abitibi-Témiscamingue pour se préparer pour son année dans la NCAA. «Cet été, je vais jouer un peu semi-professionnel et passer du temps en région aussi», a évoqué la joueuse de foot. 

Le fait de jouer en division 1 pourrait lui permettre d’ouvrir des portes sur le plan du soccer professionnel. «C’est sûr que j’aimerais ça aller plus loin. Je sais que si je fais bien en division 1, c’est quelque chose de positif. Mais pour le moment, je me concentre sur ce que je vais avoir à faire», a-t-elle mentionné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média