Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

26 avril 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

La saison des Huskies prend fin

La meute éliminée en trois parties par les Tigres de Victoriaville

Huskies Rouyn-Noranda Tigres Victoriaville

©LHJMQ/Denis Morin

Les Huskies ont tout tenté pour aller chercher la victoire, mais ils n'ont pas réussi à marquer le but qui leur aurait permis d'éviter l'élimination.

Les Huskies ont connu toute une série face aux Tigres de Victoriaville. Même si la formation rouynorandienne a été éliminée en trois parties, elle aurait très bien pu la remporter. À la fin, l’incapacité de marquer des buts aura fait la différence.

«Dans le premier match, il y a eu 3 ou 4 échappées qu’on n’a pas capitalisé. Ç’a nous a coûté cher. Puis, dans le troisième match, en prolongation, ça pouvait aller qu’un bord ou de l’autre», a signalé le capitaine des Huskies, Xavier Bouchard.

Après la défaite en prolongation, lors du troisième match, l’entraîneur-chef par intérim, Brad Yetman, a pris une longue pause. «Après un match et une série comme ça… c’est beaucoup d’émotions», a-t-il admis.

«On a demandé aux gars de travailler fort et de compétitionner. C’est ce qu’ils ont fait. Cette série aurait pu être 2 à 1 pour nous, mais c’est le hockey. On va apprendre de cette défaite. On a gagné beaucoup d’expérience», a-t-il ajouté.

Le pilote partageait le même point de vue que son capitaine. La meute n’a pas profité de ses occasions. «Ce fut la différence entre nos deux équipes. Victo a capitalisé, nous, on n’a pas été capable. C’est ça les séries», a-t-il souligné.

Sans complexe

Les Huskies n’auront eu aucun complexe contre une formation plus expérimenté. «On sait qu’on est une jeune équipe, mais on n’a jamais voulu mettre l’accent sur ça. Que tu ailles 16 ans ou 20 ans, tu continues d’apprendre, comme joueur de hockey et comme personne. Le jour où tu arrêtes d’apprendre, tu arrêtes de te développer», a philosophé Brad Yetman.

Ce dernier a souligné le travail important de ses vertes recrues de 16 ans. «Ils ont eu des rôles difficiles à remplir à leur âge. Dylan Gill, Louis-Philippe Fontaine, Donovan Arsenault ont eu de gros rôles. Carter Murchison n’a peut-être pas été le joueur le plus utilisé, mais il a été un très bon coéquipier et il a apporté beaucoup d’énergie. C’est une bonne chose pour l’avenir», a fait valoir le grand manitou de la meute.

La série en bref

Dès le lever du rideau, la meute a su imposer son rythme face aux Tigres. Dans un premier enlevant, Alex Arsenault et Marc-Antoine Séguin ont marqué dans un match qui fut égal durant la majeure partie de la rencontre. Une collision en zone offensive de deux joueurs de la meute ont cependant mené au but gagnant d’Egor Serdyuk sur une contre-attaque à 4 contre 3. Le match s’est terminé par ce score de 3 à 2 en faveur des Victoriavillois.

Lors du match suivant, les Rouynorandiens ont rapidement trié de l’arrière par deux buts. Ils ont cependant réussi à compléter une remonter avant de voir la formation adverse reprendre les devants. En milieu de troisième période, les Tigres ont pris une avance de deux buts et n’ont plus jamais regardé derrière en route vers une victoire de 6 à 3.

Dans le troisième match, les Huskies ont tenté le tout pour le tout. Offrant une performance défensive solide, ils n’ont cependant pas réussi à déjouer le gardien de la formation du Centre-du-Québec. L’ancien capitaine de la meute, Alexis Arsenault, a ensuite préparé le but de Mikhail Abramov en dirigeant une rondelle vers le filet. Le Russe a saisi le retour pour éliminer la meute en marquant en prolongation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média