Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 avril 2021

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un salon virtuel sur les enfants handicapés s’arrête dans la région

Salon handicapés Abitibi-Témiscamingue

©gracieuseté

L’affiche du salon virtuel qui s’arrêtera en Abitibi-Témiscamingue, de jeudi à samedi.

COMMUNAUTÉ - Un salon virtuel organisé pour les parents d’enfants handicapés fera un arrêt dans la région, du 29 avril au 1er mai. Grâce à des conférences avec Zoom, les participants pourront obtenir des informations précieuses pour aider la vie de ces jeunes. 

Organisé par l’Accompagnateur, une plateforme web créée pour faciliter la vie des enfants présentant un handicap et leurs parents, ce salon conclura une tournée qui aura fait le tour du Québec durant tout le mois d’avril. 

Conçu sous le thème «L’autisme et la défense des droits», l’événement permettra aux participants de découvrir les ressources adaptées à leur réalité, participer à des rencontres virtuelles d’une demi-journée avec des organismes et prendre un rendez-vous individuel privé. 

La Société de l’autisme de l’Abitibi-Témiscamingue et le Club des Handicapés de Val-d’Or, deux regroupements qui défendent les droits des handicapés, seront présents. 

«Tous les parents doivent consacrer des heures à trouver de quoi répondre aux besoins de leur enfant handicapé, que ce soit de simples couches à un camp de jour, en passant par un siège d’auto adapté. C’est pour cette raison que nous avons créé il y 14 ans, mon conjoint et moi, la plateforme l’Accompagnateur», a indiqué l’une des fondatrices, Paule Gingras. 

Selon un rapport de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), 53 études sur 67 révélaient que les parents d’enfants handicapés n’avaient pas une accessibilité complète à de l’information. Elles évoquent également «le fait que les parents ne reçoivent pas toujours suffisamment d’informations sur l’offre de services, les aides financières, les méthodes d’intervention ou encore le handicap de leur enfant», peut-on-lire dans le rapport. 

Au cours de ce salon, l’Abitibi-Témiscamingue sera regroupée avec les régions de l’Outaouais, des Laurentides et de Lanaudière. Toutes les activités sont gratuites. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média