Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 mai 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

«L’Abitibi-Témiscamingue est la dernière pierre pour vraiment s’assurer d’avoir une fondation solide»

Arsenal Media fait l’acquisition des stations Wow et Capitale Rock

Arsenal Média

©Gracieuseté

Arsenal Media a fait l’achat des stations de radio témiscabitibiennes de Cogeco Média, ce qui lui permet de devenir un des plus grands joueurs dans le domaine radiophonique en région au Québec.

Achetées en 2019 par Cogeco Média, les stations Wow et Capitale Rock changent déjà de main. Arsenal Media en a fait l’acquisition. 

En obtenant les stations témiscabitibiennes, Arsenal Media se retrouve maintenant à avoir des antennes dans la majorité des régions du Québec. «C’est définitivement une de nos acquisitions les plus importantes. Depuis trois ou quatre ans, on a continué d’aller d’acquisition en acquisition et à les intégrer les unes après les autres. Avec cette transaction, on devient un des plus grands joueurs dans les régions», a soutenu le président et chef de la direction d’Arsenal Media, Sylvain Chamberland.

«L’Abitibi-Témiscamingue est la dernière pierre pour vraiment s’assurer d’avoir une fondation solide. C’est le dernier pilier dont on avait besoin pour bien appuyer notre maison. On a encore la volonté de grandir et de croître» - Sylvain Chamberland

L’entente est conditionnelle à l’approbation de celles-ci par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). 

Cette transaction, où Arsenal cède une de ses deux antennes au Saguenay-Lac-Saint-Jean, lui a ainsi permis d’intégrer le marché témiscabitibien. 

«Au cours des dix dernières années, on a consolidé le marché de la radio en région. On a maintenant 18 stations présentes dans de nombreuses régions du Québec. Ça devient plus facile de vendre. On devient un complément intéressant aux campagnes publicitaires parce qu’on est un des seuls groupes présents dans les régions», a fait valoir Sylvain Chamberland. 

Changement de son 

Arsenal Media compte sur trois marques, soit O (hits actuels et classiques du rock), Plaisir (nostalgie et trame plus pop) ainsi que Hit Country. «D’instinct, notre marque O va débarquer chez vous. On le sait qu’on propose la meilleure musique. Après ça, on va étudier le marché. Je crois que Hit Country aurait sa place. On va aussi vérifier si on ne peut pas arriver avec nos trois sons. On va prendre le temps de réfléchir», a soutenu Sylvain Chamberland. 

«Je veux d’abord passer du temps sur le terrain pour bien comprendre le marché. J’ai besoin de faire Rouyn-Noranda – Val-d’Or, Val-d’Or – Amos. On va faire les choses comme il le faut», a-t-il ajouté. 

Entente avec RNC Média 

Rappelons que Cogeco Média avait une entente avec RNC Média pour partager des ressources, notamment sur le plan journalistique. «Pour nous, c’était important que les ententes qui sont déjà là soient faites et réglées. On va les évaluer au cas par cas. Là aussi, on va se donner le temps de réfléchir», a signalé Sylvain Chamberland. 

De plus, Arsenal Media a développé des portails de nouvelles dans les régions où elle s’est déployée. «Je suis un gars d’informations. On a toujours cru dans ça et on a investi dans l’information locale. C’est un écosystème dans lequel on croit et qu’on est là pour développer. On a la volonté de le faire, mais l’Abitibi-Témiscamingue n’est pas un désert médiatique. Il y a des bulletins de nouvelles locales, des radios locales et des hebdomadaires. On va devoir analyser les choses», a signalé le président et chef de la direction d’Arsenal Media 

Pour lui, les médias locaux sont importants. «Quand on fait des commandites dans les écoles et qu’on organise des conférences de presse, ce n’est pas Google ou Facebook qui est là. Ce sont d’autres médias locaux, nos compétiteurs et nos collègues. On a le même but: faire vivre et perdurer les nouvelles locales», a-t-il évoqué. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média