Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

13 mai 2021

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Un nouveau cas de Covid-19 en deux jours dans la région

COVID-19

©Photo: Depositphotos

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) a enregistré un seul nouveau cas de Covid-19 sur son territoire au cours des deux derniers jours.

Ce nouveau cas rapporté aujourd’hui (jeudi) provient de la MRC de la Vallée-de-l’Or, comme les deux signalés mardi, alors qu’aucun cas ne s’était ajouté au bilan régional mercredi.

Le CISSSAT dénombre présentement cinq cas actifs de Coronavirus pour l’ensemble de la région (tous dans la Vallée-de-l’Or), soit deux de moins que mardi et le même nombre que mercredi. Aucune de ces cinq personnes infectées n’était hospitalisée en date de mercredi à 16h, soit au moment de la collecte de données.

«Malgré la stabilité observée dans la situation épidémiologique au cours des dernières semaines, il demeure important d’être attentifs à l’apparition de symptômes compatibles avec la Covid-19 (fièvre, toux, maux de gorge, difficultés respiratoires, perte de goût ou d’odorat) et d’avoir recours à un test de dépistage sans délai dès leurs premières manifestations», mentionne la Santé publique régionale dans son bilan quotidien.

Masque obligatoire au travail

D’autre part, le CISSSAT rappelle que la transmission du virus ne prend pas de pause, soulignant que plus de 50% des éclosions au Québec surviennent dans les milieux de travail, et que même si l’Abitibi-Témiscamingue vient de passer au palier de pré-alerte jaune, le port du masque de procédure est exigé en tout temps dans les milieux de travail.

«Les périodes de repas et les pauses présentent un niveau élevé de risques de transmission du virus, prévient la direction du CISSSAT. Réduisez le temps où vous ne portez pas le masque, privilégiez la prise de pause ou de repas en solo ou à l’extérieur, respectez en tout temps la distance de 2 mètres avec les collègues et respectez la capacité d’accueil maximale de l’espace de repas», demande l’organisme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média