Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

17 mai 2021

Jessica Gélinas - jgelinas@lexismedia.ca

Les travailleurs de la santé brandissent la menace d’une grève

Les moyens de pression pourraient être déclenchés dès juin et se rendre jusqu’à la grève illimitée

Manifestation_FSSS-CSN_Rouyn-Noranda

©Jessica Gélinas

La FSSS–CSN pourrait aller en grève dès le mois de juin.

Le 17 mai 2021, après plus d’un an de négociation bloquée, la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) a annoncé à la population qu’elle se prépare à une grève qui pourrait aller jusqu’à une durée illimitée, si nécessaire. Celle-ci pourrait être déclenchée au mois de juin si le statu quo persiste. 

Afin de se faire entendre, les travailleurs de la santé sont sortis à l’extérieur et ont ralenti la circulation sur la 9e Rue à Rouyn-Noranda. De cette manière, ils ont pu exposer leur message à la population: il y aurait une dichotomie marquée entre ce qui se passe aux tables de négociation et ce qu'affirme publiquement le gouvernement. 

«En plus de ne pas négocier sérieusement, le gouvernement rajoute l’insulte à l’injure en balançant des faussetés en conférence de presse. Il ne nous offre pas des augmentations de 8 % sur 3 ans, mais bien de 5 %. Il n’offre pas un redressement salarial de 23 % aux préposés aux bénéficiaires (PAB) et aux auxiliaires aux services de santé et sociaux, mais plutôt des primes pour certains PAB, et ce, uniquement en CHSLD. De plus, le gouvernement veut que nous renoncions au maintien de l’équité salariale pour ces catégories d’emploi et aux sommes importantes qui leur sont dues depuis plusieurs années. On est très loin du coup de barre nécessaire dans ce réseau», a affirmé la présidente du Syndicat régional du personnel paratechnique, des services auxiliaires et métiers de la santé et des services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, Mélissa Michaud. 

Depuis le 31 mars 2020, les conventions collectives des 110 000 salariés du secteur public sont échues. Rappelons que la CSN revendique des augmentations de salaire de 2 $ l’heure pour 2020 et de 0,75 $ l’heure pour 2021 et 2022. Cette augmentation d’un montant fixe aurait un impact plus important pour les travailleuses et travailleurs qui gagnent moins dans les services publics. 

De plus, des pistes de solutions concrètes ont été formulées par la FSSS–CSN afin de renforcer la santé et la sécurité au travail, favoriser la conciliation famille-travail-études, diminuer les heures supplémentaires et éliminer les surcharges de travail. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média