Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 mai 2021

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Agression armée à La Sarre

Un homme a été battu par trois suspects, qui ont été retrouvés quelques heures plus tard au Témiscamingue

Sûreté du Québec

©Photo: Archives

Trois hommes âgés dans la vingtaine et une adolescente ont été arrêtés à la suite de cette affaire.

Trois hommes de Témiscaming âgés dans la vingtaine feront face à la justice pour avoir battu un homme de 18 ans, lui aussi de Témiscaming, dans le stationnement d'un commerce de La Sarre et avoir ensuite commis un vol qualifié.

Le 16 mai, vers 21h, les policiers du poste de la MRC d'Abitibi-Ouest ont été appelés à se rendre dans le stationnement d'un commerce de la 3e Rue Est à la suite d'une agression armée. La victime, un homme de 18 ans de Témiscaming, venait d'y rejoindre un autre individu, puis une dispute avait éclaté entre les deux. Deux autres hommes sont alors intervenus dans la bagarre, aux côtés de l'agresseur, et ce dernier aurait alors frappé la victime à l'aide d'un objet dont la nature n'a pas encore été précisée par la police.

"Les trois individus, tous âgés dans la vingtaine, ont ensuite pris la fuite. Grâce à la description donnée par la victime, le véhicule a été localisé et intercepté à Saint-Bruno-de-Guigues par les agents du poste auxiliaire du Témiscamingue. Il y avait quatre personnes à bord, soit les trois suspects et une adolescente, tous résidents de Témiscaming. Ils ont tous été arrêtés en lien avec les événements", a précisé Nancy Fournier, agente d'information à la Sûreté du Québec. La victime a quant à elle été conduite à l'hôpital de La Sarre pour y soigner des blessures mineures.

Les trois hommes ont comparu le 17 mai par visioconférence. Des accusations de vol qualifié, de voies de fait, de complot et de menaces de causer la mort ou des lésions ont été déposées contre eux. "Ils ont été gardés en détention préventive, tandis que l'adolescente a été libérée. Elle devrait cependant revenir à la Cour pour la suite des procédures", a précisé Mme Fournier.

Le Service de l'identité judiciaire de la Sûreté du Québec s'est rendu à La Sarre afin de se livrer à une expertise de la scène de crime. En date du 20 mai, l'enquête était toujours en cours.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média