Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

24 mai 2021

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Trimestre sous le signe de l’exploration pour Corporation minière Monarch

Un déficit de 2,7 M $ pour ses premiers trois mois d’existence officielle

Monarques_mine_Beaufor

©Patrick Rodrigue - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La Corporation minière Monarch envisage toujours de relancer la mine Beaufor d’ici 12 mois.

La Corporation minière Monarch, qui a toujours comme projet de relancer la mine Beaufor, a terminé les trois premiers mois de 2020 avec un déficit marqué par des investissements en exploration.

Ainsi, pour la période de janvier, février et mars, qui correspond au troisième trimestre de son exercice 2020, la compagnie a investi 1,2 M $ en exploration. 

«Nous avons débuté l'année en force avec des programmes de forages importants sur les propriétés Beaufor, McKenzie Break et Croinor Gold, qui sont toujours en cours. Nous avons également réalisé une mise à jour des rapports techniques d'estimation des ressources minérales sur les projets Beaufor, McKenzie Break et Swanson, qui ont démontré une nette progression de la valeur de nos actifs miniers. Nous anticipons que la nouvelle estimation des ressources sur la mine Beaufor, qui comprendra les résultats des derniers programmes de forage, devrait également contribuer à accroître la valeur potentielle du gisement. Nous avons toujours comme objectif de redémarrer la mine Beaufor d'ici 12 mois, dans un marché aurifère qui demeure vigoureux», a expliqué le PDG de la Corporation minière Monarch, Jean-Marc Lacoste. 

Augmentation du personnel technique 

Les travaux d’exploration, combinés aux frais d’administration, d’entretien et de maintenance, se sont traduits par une perte nette de 2,7 M $. La société demeure cependant en bonne santé financière, avec près de 45,5 M $ en capitaux propres. 

«Au cours du trimestre, nous avons également rehaussé le niveau de notre équipe technique avec l'ajout de personnes d'expérience qui contribueront à faire de Monarch un succès. De plus, notre solide situation financière nous permettra de mettre de l'avant nos projets aurifères avancés à haute teneur, sur lesquels nous fondons beaucoup d'espoir», a souligné M. Lacoste. 

Nouvelle entreprise 

Rappelons qu’il s’agissait du premier trimestre officiel pour Corporation minière Monarch, elle qui a fait son entrée en bourse le 26 janvier dernier. 

Autrefois connu sous le nom de Corporation aurifère Monarques, la compagnie avait vendu certain de ses actifs, soit le projet Wasamac, à cheval sur les quartiers Arntfield et Évain de Rouyn-Noranda, la propriété Camflo à Malartic ainsi que son usine du même nom. 

La nouvelle entité, Corporation minière Monarch, est propriétaire du site de l’ancienne mine Beaufor, situé à Val-d’Or. Elle possède aussi le projet Croinor Gold, localisé à l’est de Louvicourt, ainsi que les propriétés McKenzie Break et Swanson, dans la région de Barraute.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média